France Dimanche > Actualités > Alexandra Lamy : Son bonheur brisé !

Actualités

Alexandra Lamy : Son bonheur brisé !

Publié le 5 mai 2016

  Alors que Jean Dujardin vogue sur un succès planétaire, Alexandra Lamy traverse une terrible épreuve...Alors que Jean Dujardin vogue sur un succès planétaire, Alexandra Lamy traverse une terrible épreuve...

Le bonheur des uns ne fait pas toujours celui des autres. C'est l'amer constat qu'Alexandra Lamy a dû tirer ces dernières semaines. On pourrait croire qu'avec un mari aussi beau, riche et talentueux que Jean Dujardin, la belle blonde a tout pour être heureuse.

Et pourtant, deux mois après la consécration de The Artist, le film qui a hissé son homme parmi les plus grands comédiens du monde, la vie d'Alexandra ne semble pas si rose.

Il est bien loin le temps où Chouchou et Loulou se chamaillaient tranquillement sur le petit écran... À l'époque, jamais les deux tourtereaux de Un gars, une fille n'auraient pu imaginer se retrouver couverts un jour de lauriers par les commentateurs du monde entier. Jamais non plus Alexandra n'aurait, hélas, cru se retrouver réduite à marcher dans l'ombre de son époux...

->Voir aussi - Alexandra Lamy : Soudain, son père s'est effondré

Car, même si elle était évidemment aux premières loges lors du triomphe de Jean, elle ne l'aura finalement vécu qu'en simple spectatrice. Tandis que son acteur de mari enchaînait les remises de prix (Oscar, Golden Globe, Prix d'interprétation au Festival de Cannes...), la jeune femme a dû se cantonner au rôle d'admiratrice, assise sagement au milieu de la salle parmi les autres invités, se contentant d'applaudir comme tout le monde.

Spectatrice

Après avoir laissé échapper quelques larmes de joie, Alexandra ne pouvait qu'attendre que son héros redescende de son nuage. « Il n'y a pas de jalousie, a-t-elle déclaré dans Télé loisirs. On est heureuse de la réussite de celui qu'on aime. » Si son bonheur est bien réel de voir son homme devenir une véritable vedette planétaire, nul doute qu'elle se verrait bien à son tour suivre le même chemin.

À en croire les mauvaises critiques de ses deux derniers longs-métrages, force est de constater qu'elle en est bien loin. L'oncle Charles, d'Étienne Chatiliez, n'a réuni, le jour de sa sortie, qu'un tout petit millier de spectateurs dans les salles parisiennes. Quant à Possessions, d'Éric Guirado, c'est à peine moins pire : un peu plus de 50 000 entrées en deux semaines...

Celle qui peut toutefois se vanter d'avoir obtenu en 2009 le rôle principal dans Ricky, de François Ozon, regrette qu'on ne lui propose plus de rôle aussi intéressant. Le récent film, qui a fait du bruit, et dans lequel elle ne fait qu'une apparition, n'est autre que Les infidèles, film à sketches coréalisé, entre autres, par Gilles Lellouche, Emmanuelle Bercot et un certain... Jean Dujardin !

Et comme si elle ne souffrait déjà pas assez de cette inconfortable situation, voilà que sa petite sœur, Audrey Lamy, commence elle aussi à prendre beaucoup de place. Celle qui n'était encore, il n'y a pas si longtemps, « que » la sœur d'Alexandra s'est vite fait un prénom dans le milieu, grâce notamment à ses hilarantes Scènes de ménages, sur M6, ou encore sa remarquable prestation dans Polisse, de Maïwenn.

« Jusque-là, je n'ai pas joué dans des films à gros succès, reconnaît Alexandra dans Questions de femmes. Mais comment savoir ce qui va marcher ? [...] Construire une carrière est un vrai boulot ! Et contrairement à ce que beaucoup pensent, être la femme de Jean Dujardin n'est pas forcément un privilège. »

Son mari aura beau dire à tout le monde que « c'est grâce à Alex qu'[il] est là », la comédienne n'est sans doute pas entièrement épanouie. Nul doute qu'Alexandra est fière d'être madame Dujardin. Mais on imagine qu'elle aimerait aussi être reconnue pour ses talents d'artiste.

« Les choses se passent comme ça pour le moment, conclut Alexandra Lamy, toujours dans Questions de femmes, mais peut-être qu'un jour elles s'inverseront, qui sait ? »

Jean Joyon

À découvrir