France Dimanche > Actualités > Alexia Daval : Elle était enceinte !

Actualités

Alexia Daval : Elle était enceinte !

Publié le 2 mars 2018

Pour la première fois depuis les aveux de leur gendre, les parents d’Alexia Daval ont décidé de s’exprimer. Ils livrent une information déroutante sur le passé du jeune couple.

Le jour de l’enterrement de sa femme, Jonathann pleurait la mort de celle qu’il appelait son « oxygène », Alexia Daval. Soupçonné par les enquêteurs, il avouait trois mois après avoir tué sa femme au cours d’une violente dispute dans la nuit du 27 au 28 octobre dernier. 

Face à ce retournement de situation, l’avocat du jeune homme, qui prônait avec assurance son innocence, a changé de stratégie. Il parle maintenant d’une femme à « la personnalité écrasante »  et de « tensions dans le couple »  qui pourrait être liés aux problèmes de fertilité de la jeune femme. Selon lui, le traitement contre l’infertilité pris par Alexia l’avait rendue invivable et colérique, jusqu’à pousser le jeune homme à commettre l’irréparable.

Pour « démentir toutes les horreurs et aberrations qu’[ils] ont pu entendre dans la bouche de l’avocat de Jonathann », les parents de la défunte ont décidé de briser le silence qu’ils s’étaient imposé. S’ils assurent que leur fille prenait bien un « traitement contre l’infertilité », Isabelle Fouillot assure n’avoir « jamais vu sa fille en colère » tandis que Jean-Pierre la décrit comme une fille « épatante, souriante, joyeuse, qui passait bien avec tout le monde ». Des qualificatifs qui mettent à mal la défense de Jonathann.


Dans les colonnes de l’ « Est Républicain », les parents ont évoqué un événement tragique qui a certainement bouleversé le jeune couple : « Trois mois avant le drame, ils nous avaient invités pour l’apéritif. Sur la table, Alexia avait mis un chou et une rose [pour symboliser la naissance d’un enfant, ndlr]. », confient-t-ils avant de continuer : « Elle a malheureusement fait une fausse couche deux mois plus tard. ».

Avant même qu’ils parviennent enfin à donner la vie, Jonathann et Alexia avaient donc déjà perdu un enfant. Cet événement malheureux aurait-il poussé jusqu’à son paroxysme les difficultés du couple, jusqu’à aboutir au drame que l'on connaît tous ? 

Aujourd’hui, les parents d’Alexia Daval confient vivre ce qu’ils appellent un « tsunami ». Si la mère de cette dernière préfère rayer de sa vie le meurtrier de sa fille, Jean-Pierre aimerait le confronter pour lui demander : « L’aimais-tu vraiment ? Si oui, pourquoi cet affreux gâchis pour toi, pour nous, pour tout le monde ? » 

On leur souhaite beaucoup de courage… 

Estelle LAURE

À découvrir

Sur le même thème