France Dimanche > Actualités > Ane-Sophie Lapix : Harcelée par un assassin !

Actualités

Ane-Sophie Lapix : Harcelée par un assassin !

Publié le 19 mai 2022

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Présenter le journal télévisé de France 2 peut être un poste exposé et à risques. La preuve…

Alors qu'elle vient de fêter ses 50 ans, le 29 avril dernier, et que plus un nuage ne semble vouloir obscurcir son horizon professionnel, il y a peut-être une chose que la célèbre journaliste de France 2 aimerait défi nitivement oublier au moment même où elle doit commencer à organiser ses prochains congés estivaux… Il y a en effet presque vingt ans, au cours de l'été 2003, Anne-Sophie Lapix a vécu un véritable un cauchemar.


C'était l'époque où celle qui était déjà un visage connu de la télévision (elle offi ciait alors sur LCI) recevait par courriel des menaces de mort signées « Le joyeux petit chimiste », mais aussi des appels et des courriers de cet inconnu qui la traquait, la harcelait. Pas moyen d'échapper aux messages terrifi ants de cet étudiant étrange du nom de Jean-Loup Hahn qui avait fi xé son attention sur la journaliste, menaçant même la vie de son propre fi ls. Un jour, chez LCI, elle avait également reçu une enveloppe contenant une poudre blanche, soi-disant de l'anthrax, pour lui faire toujours un peu plus peur…

Heureusement, après de longs mois de harcèlement et des signalements répétés aux autorités, Anne-Sophie avait vu cet individu condamné à six mois de prison ferme à l'automne 2005. À la barre, il s'était défendu en prétextant qu'il s'agissait de canulars pour passer le temps…

L'affaire avait néanmoins pris un sale tour lorsque la journaliste avait découvert qu'elle n'avait pas été la seule cible du harceleur. Pire, celui-ci était entre-temps devenu un meurtrier ! En effet, le 22 juin 2005, Jean-Loup Hahn avait tué à bout portant une étudiante de sa promotion, Julia, 20 ans, qui, depuis deux ans, était elle aussi victime d'avances déplacées, de courriers anonymes, d'actes insupportables.

A posteriori, Anne-Sophie a dû avoir vraiment peur. On ne peut en effet pas savoir ce qui se trame dans la tête malade d'un harceleur dérangé. Un passage à l'acte n'est jamais à exclure… ¦

Impossible d'échapper aux menaces de mort de cet étudiant…

Alicia COMET

À découvrir