France Dimanche > Actualités > Anne-Claire Coudray : Elle vit dans l’angoisse !

Actualités

Anne-Claire Coudray : Elle vit dans l’angoisse !

Publié le 8 juin 2016

Pourchassée jusque dans son repaire breton, inquiète quant à son avenir au JT de TF1 le week-end, la journaliste Anne-Claire Coudray traverse une mauvaise passe.

Quand elle a accepté de prendre la suite de Claire Chazal, sur TF1, en septembre 2015, Anne-Claire Coudray devait bien se douter que sa vie allait changer. Du jour au lendemain, elle allait devenir l’une des personnalités les plus en vue de France. Et c’est ce qui est arrivé.

Pression

Pour le meilleur, d’abord, parce qu’il doit être agréable d’être plébiscitée, mais aussi pour pire ! Car, aujourd’hui, la journaliste semble quelque peu victime de son succès, comme elle vient de le confier à Ouest-France.  À mots couverts, elle a en effet avoué que la célébrité n’avait pas que des avantages : « Ce qui est pesant, ce sont ces photos, toutes prises à mon insu, sauf quand les photographes sont tellement nombreux que c’est impossible de ne pas les voir. Sur la plage, en vacances, avec la poussette, je m’en serais bien passée. C’est ça le plus pénible. »

->Voir aussi - Anne-Claire Coudray et Julian Bugier : Ils sont ensemble

Oui, alors qu’elle se ressource régulièrement dans le Morbihan, dont elle est originaire, aujourd’hui, plus question pour elle de passer inaperçue, avec sa fille, Amalya, qui aura 1 an en juillet prochain ! En plus de cette tension quotidienne, Anne-Claire doit faire face à une autre angoisse : si, jusqu’alors, ses résultats d’audience étaient bons, et que son JT devançait de plusieurs centaines de milliers de téléspectateurs celui de France 2, la période de grâce semble être arrivée à son terme.

Les tout derniers chiffres le prouvent : vendredi 6 mai, son 20 heures n’a rassemblé que 4,186 millions de téléspectateurs, tandis que son challenger Laurent Delahousse en attirait 4,179 millions sur France 2. Un écart de 7 000 personnes seulement ! C’est la deuxième fois depuis son arrivée à TF1 que les deux journaux sont si proches en termes d’audience !

La première remonte à ses débuts de titulaire du JT… Rappelons que, le 4 septembre 2015, une différence d’un peu moins de 13 000 téléspectateurs entre TF1 et France 2 avait conduit à l’éviction de Claire Chazal, trois jours plus tard !

Cette pression, dans sa vie professionnelle comme dans sa vie privée, aura-t-elle raison de la jolie jeune femme ? Peut-être Anne-Claire Coudray prévoit-elle déjà la suite des événements, si l’on en croit cette phrase qu’elle a confiée, toujours à Ouest-France :

« J’arrive à la présentation assez tard [elle a 39 ans, ndlr], j’ai eu une vie professionnelle avant, ça ne me dérangerait pas d’en avoir une après, de retourner faire du terrain dans quelques années… » Quelques années ou quelques mois ? Là est toute la question.

Laurence Paris

À découvrir