France Dimanche > Actualités > Anne-Claire Coudray : Panique en plein JT !

Actualités

Anne-Claire Coudray : Panique en plein JT !

Publié le 7 juillet 2020

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Le 20 juin dernier, Anne-Claire Coudray, la présentatrice du week-end sur TF1, a frôlé la catastrophe en direct…

Samedi 20 juin à 20 heures, les téléspectateurs ont retrouvé la journaliste pour son JT du week-end sur TF1. Une édition au cours de laquelle elle évoquait des sujets d’importance, comme la nouvelle étape dans les mesures de déconfi - nement avec, entre autres, la réouverture des cinémas et les mesures sanitaires devant être mises en place pour continuer à lutter contre le coronavirus. Anne-Claire Coudray, le ton grave, rappelait que la pandémie, loin d’être terminée, était en expansion et continuait de tuer des milliers de personnes, comme au Brésil, où plus de 50 000 victimes étaient à déplorer. Anne-Claire parlait aussi de la situation dramatique en Inde, à Madras, où un nouveau confi nement était décidé, tout comme à Pékin.


Aussi, quand elle a achevé son journal, annonçant qu’il serait suivi par le spectacle du ventriloque Jeff Panacloc, le téléspectateur a pu relâcher son attention. Mais alors que l’on s’attendait à retrouver l’artiste, soudain, c’est Anne-Claire qui a réapparu, pour un fl ash infos spécial !

À cet instant, beaucoup ont paniqué. Ce genre de séquence, une fois le JT terminé, ne peut être que synonyme d’une très grave nouvelle. Un enlèvement d’enfant, un nouvel attentat… Le cœur battant, certains ont cru au pire. Mais la journaliste a juste dit : « Pardon, je reviens un instant. Je crois que j’ai commis un énorme impair… »

Un impair ? Quelle énorme maladresse pouvait donc l’avoir poussée à revenir après son JT ? Sortant absolument de son rôle, la jeune femme s’est contentée de dire, l’air rieur : « Je crois que j’ai oublié Jean-Marc ! Heureusement, je sais qu’il n’est pas susceptible. » Jean-Marc, qui est, certains l’ignorent peut-être, la célèbre marionnette du ventriloque… « Alors, bien sûr, voilà tout de suite Jeff Panacloc et l’indispensable, le subtil, le si séduisant Jean-Marc, que j’embrasse évidemment très fort. Belle soirée », a-t-elle conclu, avant de disparaître.

Cette intervention a vraiment fâché de nombreux téléspectateurs qui ont twitté leur mécontentement. « J’ai eu peur en voyant le fl ash info », « Quand j’ai vu Anne-Claire Coudray, j’ai cru à l’arrivée imminente de la deuxième vague de Covid-19 en France et à un reconfi nement immédiat pour deux mois ! », a écrit un autre. « Assez limite ce fl ash »…

Selon nos sources, cette irritation a même touché des personnes travaillant à TF1 ! Peut-être cette expérience peu concluante encouragerat-elle les responsables de la chaîne à éviter de mélanger les genres…

Laurence PARIS

À découvrir