France Dimanche > Actualités > Anne Roumanoff : Son combat contre la maladie d'Alzheimer

Actualités

Anne Roumanoff : Son combat contre la maladie d'Alzheimer

Publié le 30 novembre 2016

L'humoriste Anne Roumanoff possède une arme, le rire. Un moyen pour elle de faire face à la maladie d'Alzheimer dont était atteint son père.

En décembre 2015, Anne Roumanoff perdait un être cher, son père Daniel. Un an après, la cicatrice n'est pas complètement fermée.

Lire aussi --> Anne Roumanoff : Les raisons de son divorce !

Colette Roumanoff, qui a partagé la vie de Daniel Roumanoff pendant plus de 50 ans a connu un bouleversement en 2006 : l'annonce de la maladie d'Alzheimer de son mari. Sauf que l'écrivain décide de prendre la vie du bon côté et fait le maximum pour profiter des petites bonheurs de la vie malgré la maladie de son mari. La femme de 75 ans se remémore, dans les colonnes du magazine Nous Deux, des instantf forts de ce combat de plus de dix ans.

Toutes les situations du quotidien sonnaient comme des épreuves pour Daniel Roumanoff, écrivain et ex-PDG d'une société d'import-export. Mais heureusement, sa femme Colette mettait tout en oeuvre pour combler ses pertes de mémoire. "Il se perdait pour aller aux toilettes. J'ai tout simplement acheté dans une brocante un panneau "Toilettes de bar-tabac" et l'ai punaisé sur la porte", explique Colette Roumanoff.

L'aide de Colette pour son mari était essentiel pour éviter tout accident ou crise de folie. "Quand il croisait son reflet, il disait : 'Bonjour.' Et était furieux de ne pas entendre de réponse ! Vous savez quoi ? J'ai retiré tous les miroirs."

Colette Roumanoff n'avait honte de rien et se fichait du regard des autres, laissant à son défunt conjoint le loisir de retrouver son âme d'enfant. "Daniel, les derniers temps, jouait avec un doudou. Je ne comprends même pas que cela puisse choquer. Il était si heureux !", reconnaît la mère d'Anne Roumanoff.

Lire aussi --> Anne Roumanoff : Endeuillée par la mort de son père…

Colette Roumanoff est revenue sur ce combat de plus de dix années avec la maladie d'Alzheimer dans le livre "Le Bonheur Plus Fort que l'Oubli", publié en septembre 2015, aux éditions Michel Lafont.

Grégory Giraud

À découvrir