France Dimanche > Actualités > Anne Roumanoff : Trahie par l’homme qui l’accompagne !

Actualités

Anne Roumanoff : Trahie par l’homme qui l’accompagne !

Publié le 6 juillet 2018

roumanoff-anne-20180706

L’humoriste Anne Roumanoff n’a pas aimé ce qu’il lui a fait et n’a pas hésité à le dire…

Tous les jours sur Europe 1, l’émission « Le Club de l’Été » retrace les étapes de la vie d’une personnalité… Un exercice qui n’a visiblement pas plu à la célèbre humoriste… 

Sur le plateau de l’émission quotidienne d’Europe 1, la femme de 52 ans peine à sourire… En effet, l’animatrice Eva Roque vient de lui rappeler des souvenirs qu’Anne Roumanoff aurait visiblement préféré ne pas évoquer… 

« Je n’ai pas aimé », lâche-t-elle, sans détour, visiblement sur la défensive… 

Ce ne sont pas les extraits du sketch de Sylvie Jolie - femme que la célèbre rousse a beaucoup admiré quand elle avait 12 ans - qui ont fait tiquer l’humoriste. 

Ce ne sont pas non plus ses extraits de sketchs dans  « La Classe », diffusés sur France 3 à l’époque, ou ceux de la web-série, plus récente, « C’est la crise », qui l’a dérangé… 

Non, c’est quelque chose de plus intime et de plus personnel qui a poussé Anne Roumanoff à faire des yeux noirs au responsable pendant la diffusion de ce portrait sonore… 


Pour tenter de comprendre les sentiments de son invité, Eva Roque va lui poser cette simple question : « Qu’est-ce qui s’est passé dans vos oreilles ? ». L’animatrice a en effet sûrement remarqué les chuchotements et les messes basses entre Anne Roumannoff et un membre de son équipe pendant la diffusion… 

« Mais qui a fait les effets sonores ?! », finit-elle par lâcher. Malgré la confiance aveugle qu’elle lui concède habituellement, le responsable se trouve à côté d’elle : c’est le réalisateur de son émission « Samedi Roumanoff » sur Europe 1… 

Malgré le fait qu’ils travaillent ensemble au quotidien, son producteur a visiblement oublié qu’Anne Roumanoff combattait depuis des années pour « le droit à vieillir » dans le monde du spectacle : « C'est pour ça que je faisais les gros yeux. [...] J'ai trente ans de carrière, ça ne se résume pas à ça. [...] La Classe, c'était en 1987, ça fait un petit moment déjà »... 

Aujourd'hui, Anne Roumanoff a envie de tourner les pages de ses succès passés pour en écrire des inédites... Pourtant, elle ne devrait pas oublier que c'est les nouvelles comme les anciennes qui composent aujourd'hui le livre de sa vie... 

Estelle LAURE

À découvrir