France Dimanche > Actualités > Annie Cordy : “La retraite ? Quel vilain mot !”

Actualités

Annie Cordy : “La retraite ? Quel vilain mot !”

Publié le 3 juin 2016

  Annie Cordy, nouvelle Cannoise. Photos : Jérôme Mars Fini la grisaille parisienne. La chanteuse Annie Cordy vient de déménager sur la Côte d’Azur avec sa nièce. Pas question pour autant d’arrêter les galas… à � 88 ans�.Fini la grisaille parisienne. La chanteuse Annie Cordy vient de déménager sur la Côte d’Azur avec sa nièce. Pas question pour autant d’arrêter les galas… à � 88 ans�.

Lors du Festival de Cannes, nous avons rencontré notre irremplaçable « Tata Yoyo », qui, depuis quelques semaines, comme elle l’a annoncé sur Facebook, n’est plus parisienne, mais cannoise à plein-temps. « Enfin, quand je ne suis pas en tournée ou sur le tournage d’un film, car je suis sans arrêt en vadrouille. Mais, j’adore ça ! »

->Voir aussi - Annie Cordy : "Je vais passer Noël chez vous !"

Caroline Berger, notre reporter, avec Annie Cordy
Caroline Berger, notre reporter, avec Annie

Une véritable chance de la retrouver sur la plage du palace Le Majestic Barrière. Annie Cordy devait, ce soir-là, gravir les marches rouges, afin de soutenir son ­dernier film, Le cancre, de Paul Vecchiali, avec Catherine Deneuve et Mathieu Amalric. « Oh, vous savez, dit-elle, c’était juste une petite participation. »

Ce rôle lui a permis de retrouver cette Côte d’Azur qu’elle aime ­par-dessus tout. Depuis des années, la chanteuse partageait son temps entre son pied-à-terre dans la capitale et sa propriété de Vallauris, sur les hauteurs de Cannes.

->Voir aussi - Annie Cordy : Elle cartonne au cinéma !

Annie Cordy et sa nièce Michèle sont inséparables.
Annie Cordy et sa nièce Michèle sont inséparables.

Annie vient donc de quitter Paris, où elle vivait depuis 1950, pour commencer une nouvelle vie sous le soleil du Midi. Michèle, sa nièce et filleule, qu’elle surnomme affectueusement Mimi, ne la quitte jamais. Certes, quelques années les séparent : « Tout de même, je l’ai portée sur les fonds baptismaux, celle-ci ! » plaisante Annie. Ces deux-là s’entendent à merveille.

« J’ai toujours été fan, confie Michèle, pleine de tendresse pour son aînée. Toute petite déjà, j’avais un disque d’Annie que je passais en boucle, et ça cassait les oreilles de tout le monde ! » « Ah oui, ça, je ne vous le fais pas dire ! », lance l’ancienne meneuse de revue. Très proches depuis toujours, les coups du sort les ont rapprochées davantage, jusqu’à décider de vivre sous le même toit.

Mot d'Annie« Annie a perdu son mari, lorsque je me séparais de mon compagnon, nous a expliqué Mimi. Du coup, on s’est trouvées au bon moment toutes les deux ! Et on s’entend si bien ! » Depuis, que ce soit en privé ou dans le cadre professionnel, toutes deux avancent de concert. Michèle conseille Annie, qu’elle accompagne en tournée, l’entourant de sa chaleur et de sa bienveillance. Quant à l’artiste, elle ne perd jamais des yeux son indéfectible soutien.

Ensemble, elles fourmillent de projets, dont un leur tient à cœur : un conte pour enfants. « Ça fait très longtemps qu’on y pense, confie Annie. J’ai beaucoup de petits dans mon public et je les trouve magnifiques ! [Elle n’a jamais pu avoir d’enfant, ndlr]. Alors, on ne sait pas encore si ce sera une histoire, des poèmes ou une conversation entre deux emmerdeuses… [Rires] mais on y réfléchit très sérieusement. »

Reine

Entre deux gorgées de son cocktail de fruits, l’inoubliable Bonne du curé nous évoque sa vie de saltimbanque, qui continue de la combler.

Sur la tapis rouge du Festival, Annie accompagne Pascal Cervo, son partenaire dans
Sur la tapis rouge du Festival, Annie accompagne Pascal Cervo, son partenaire dans "Le Cancre" de Paul Vecchiali. Photos : Jérôme Mars

« Je ne suis pas restée les deux pieds dans le même sabot, explique-t-elle. Opérettes, comédies musicales, cinéma, théâtre, je peux vous dire que je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer ! Mais, j’ai eu la grande chance de pouvoir faire ce métier et de réussir. Au départ, j’étais danseuse, et un jour, quelqu’un m’a dit : “Tiens, pourquoi tu ne chanterais pas une chanson ?”, et un autre m’a demandé : “Tiens, tu ne voudrais pas jouer un petit rôle ?” Simple ! J’ai tout appris sur le tas, et voilà où nous en sommes. »

On l’aura compris, elle ne compte pas arrêter de nous régaler. « Je n’ai jamais pris un jour de vacances. Alors vous m’imaginez prendre ma retraite ? Quel vilain mot ! Oh non alors, je vivrais ça comme un échec ! » Donc, n’en parlons plus et évoquons plutôt son public, toujours fidèle et chaleureux.

« Les gens sont tous tellement gentils, dit-elle. Quel bonheur ! » Un bonheur qui dure depuis 88 printemps, que la chanteuse fêtera le 16 juin. Elle connaît son cadeau. « Elle m’a déjà passé commande : un dictionnaire, pour me battre au Scrabble ! » confie Mimi.

Et, quand Annie Cordy, pétillante et pleine d’humour, réussit « sans aucun entraînement » à lever la jambe comme une reine du French cancan, on ne peut que s’écrier : « Chapeau, l’artiste ! »

Caroline Berger

À découvrir