France Dimanche > Actualités > Annie Cordy : Marcel Amont lui a sauvé la vie !

Actualités

Annie Cordy : Marcel Amont lui a sauvé la vie !

Publié le 12 février 2020

.photos:bestimage
© BESTIMAGE Annie Cordy

A 91 ans, Annie Cordy assure avoir surmonté de graves problèmes de santé grâce à l’intervention de Marcel Amont.

Il y a un an, Annie Cordy est au plus mal. Elle vient d’avoir 90 ans et son état de santé ne lui semble guère billant. Il lui faut bien se rendre à l’évidence, les années ont passé et les assauts du temps se font ressentir. Certains jours, la chanteuse et actrice belge, d’ordinaire pleine d’allant, se sent si épuisée qu’elle n’a plus envie de rien. Et puis, il y a aussi ces maudites douleurs articulaires qui lui rendent la vie impossible. Se mettre debout, aller du salon à la cuisine semble lui demander des efforts surhumains, tant ses jambes et son dos la font souffrir. Pour rendre ses mouvements moins pénibles, la pauvre Annie n’aurait pas eu d’autre choix que d’avaler des anti-inflammatoires dont les effets se seraient estompés avec le temps. 

Où est passée la senior toujours pleine d’entrain qui ne se laissait jamais abattre ? Certains jours, en pleine déprime, elle aurait même eu envie de se résigner, se disant que décliner inexorablement était dans l’ordre des choses… Désespérée, elle aurait même fini par se convaincre qu’à 90 ans, il ne fallait tout de même pas demander l’impossible ! 

Mais assister à son lent déclin lorsqu’on a été une star adulée n’a rien de réjouissant. C’est même un cauchemar que doivent endurer ceux et celles pour qui la scène a été une raison de vivre. Mais comment lutter lorsque l’on sent son corps lâcher de tous les côtés ? C’est donc une Annie avec le moral « dans les chaussettes », comme elle dit, qui s’est installée ce jour-là devant le journal télévisé de 13 heures. En cette journée de printemps, les nouvelles ne sont guère réjouissantes, bien que l’on soit au mois de mai et que la météo se fait plus clémente.

Mais le beau temps, Annie n’en a que faire ! Ce qu’elle aimerait si elle avait une baguette magique, c’est retrouvé l’énergie de ses 20 ans. Eh bien, justement ! Un reportage à la fin du JT consacré à Marcel Amont va soudain bouleverser son existence et lui en donner l’opportunité. Dans ce reportage, Marcel est dans une forme olympique. Quel est donc son secret ? se demande-t-elle…


Ils ont sensiblement le même âge, mais l’interprète du Mexicain continue, lui, à enflammer la scène alors qu’elle, de son côté, reste avachie sur son canapé. Soudain, la nonagénaire fait le rapprochement avec une interview qu’elle a lue quelques jours auparavant, dans laquelle l’éternel jeune homme d’alors 89 ans livrait ses « astuces » pour avoir la pêche. Mieux ! Marcel prétendait carrément se sentir rajeunir grâce à un élixir étonnant composé de « sept trésors naturels venant à la fois de la mer, de la terre et de la ruche », comme il le précisait en parlant de cette mystérieuse potion. « J’ai voulu en savoir plus, confie-t-elle. Après quelques recherches, j’ai appris que Vitaélix (c’est le nom de cet élixir) avait déjà changé la vie de près de vingt mille personnes en France. Alors, bien sûr, je me suis dit “Si ça a marché pour tant d’autres, pourquoi pas pour moi ?” »

Une découverte qui la regonfle à bloc ! Elle saisit son téléphone pour appeler aussitôt celui qui lui redonne tant d’espoir. Marcel est un copain de longue date, et ils peuvent donc se parler en toute franchise. Ils ne se sont pas vus depuis belle lurette, mais entre eux, le courant passe toujours aussi bien. Annie, directe, lui balance en rigolant : « Marcel, je t’appelle pour ton élixir de jouvence… Tu fais de la pub ou quoi ? ». « Moi de la pub ? lui rétorque-t-il. Non, c’est beaucoup mieux que ça. Quand on est un personnage public, il faut savoir partager ce qui nous fait du bien à notre santé », ajoute-il avec un air énigmatique. Au bout du fil, Annie trépigne. Si son ami se sent aussi bien, ce n’est pas parce qu’il a pactisé avec le diable comme le Dorian Gray d’Oscar Wilde. Non !

C’est tout simplement parce que chaque matin, il avale une surprenante mixture élaborée à partir d’une formule ancestrale mise au point par un laboratoire français et commercialisée sous le nom de Vitaélix. Sentant que revivre le deuxième printemps de son existence lui est ainsi possible, l’artiste belge, qui fut aussi une pétillante meneuse de revue dans sa jeunesse, se dit qu’il n’y a plus une minute à perdre. Et ce n’est pas tout !

Marcel lui certifie qu’en plus d’avoir retrouvé une vitalité débordante, il jouit d’un moral au beau fixe qu’il pleuve ou qu’il vente ! Il a aussi constaté que sa mémoire s’est améliorée et qu’il peut de nouveau lire sans lunettes. Que rêver de plus ? « Tu devrais essayer. Qui ne risque rien n’a rien », lui lance-t-il comme un défi.

« Je n’ai pas hésité, reconnaît Annie. J’ai passé commande le jour même. Comme je manquais de tonus, que je n’avais vraiment pas la forme depuis un moment, je me suis dit, que c’était peut-être la solution qui allait me redonner le peps pour remonter sur scène… » Lorsqu’elle reçoit trois jours plus tard les précieux flacons, elle se penche dans la composition de cet élixir de longévité. Elle découvre que ce produit ne fait que combiner plusieurs trésors de la nature tels que la spiruline, le ginseng, la maca, la gelée royale sans oublier le rhodiola, une plante qui aide à stimuler au niveau du cerveau la production naturelle de sérotonine, la fameuse hormone du bonheur. Et les résultats de ce remède prodigieux ne se sont pas fait attendre ! Les effets bénéfiques étaient bien présents dès les premières prises ! « Mes genoux et mon dos ne me font plus mal. J’ai même pu me remettre au stretching. Et j’ai retrouvé une vitalité qui étonne tout le monde », confesse-t-elle.

En pleine renaissance, « Nini la chance », comme on la surnommait dans le music-hall, n’a pas dit son dernier mot. « Mes analyses sont au top », précise-t-elle avec un sourire radieux. Un vrai miracle !

Valérie EDMOND

À découvrir