France Dimanche > Actualités > Anny Duperey : Comment Agnès Varda l'a aidée à se remettre de son divorce !

Actualités

Anny Duperey : Comment Agnès Varda l'a aidée à se remettre de son divorce !

Publié le 21 juin 2021

.photos:pascal-le-segretain-/-pool-/-bestimage
© Pascal Le Segretain / Pool / Bestimage Anny Duperey lors du photocall lors de la 46ème cérémonie des César à l’Olympia à Paris le 12 mars 2021

Anny Duperey était l’invitée d’Anne Roumanoff dans l’émission « Ça fait du bien ». La comédienne en a profité pour raconter comment Agnès Varda lui a permis de se remettre de son divorce.

Anny Duperey était récemment présidente d’honneur du jury du festival de courts-métrages de Dreux. Elle expliquait avoir accepté cette responsabilité sur le thème « Histoires de femmes » car « même si des progrès ont été réalisés, les femmes restent encore en minorité dans la réalisation de film. C’est épatant d’encourager la créativité de jeunes femmes ». Et en parlant d’encouragements, la comédienne est revenue, dans l’émission Ça fait du bien, animée par Anne Roumanoff, sur ceux d’Agnès Varda.


Anny Duperey raconte qu’elle sortait de son deuxième divorce et que comme toute séparation, ce n’était pas forcément une partie de plaisir. L’actrice se souvient des mots de la photographe et réalisatrice qui nous a quittés en 2019. Elle confie : « Un matin où je faisais mes courses, je la vois assise comme un crapaud buffle ». Agnès Varda l’interpelle et lui dit : « Viens, ça fait longtemps que l'on ne s'est pas vues ! » Anny Duperey continue son récit, au micro d’Anne Roumanoff, sur Europe 1 : « Je venais d'achever mon deuxième couple, heureux, mais ça s'était terminé. J'avais 62 ou 63 ans et je n'avais pas encore digéré la chose de me retrouver seule ». Elle ajoute : « S'il est bien une chose que je n'avais pas envisagée, c'est de me retrouver seule à mon âge »…

Agnès Varda ne va pas y aller de main morte et lui répondra un « C'est épatant ! ». Avant de continuer sans passer par quatre chemins : « Si, si, ma cocotte ! Et je vais te dire pourquoi : toutes les femmes finissent seules. Soit ils crèvent, soit ils se tirent. Quand ça arrive très tard, c'est très dur. Toi, t'as le temps de prendre tes marques ! ». Quand Anny Duperey reçoit cette remarque à l’époque, elle ne sait pas trop comment la prendre mais elle admet, avant d’éclater de rire : « Aujourd’hui, je crois qu'elle a raison : j'ai pris mes marques ! »

Kahina Boudjidj

À découvrir

Sur le même thème