France Dimanche > Actualités > Anny Duperey : Une deuxième hémorragie cérébrale !

Actualités

Anny Duperey : Une deuxième hémorragie cérébrale !

Publié le 13 mai 2022

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

La comédienne, qui a déjà tant souffert au cours de son existence, affronte une nouvelle épreuve !

Il est des destins jalonnés par les malheurs, des parcours semés de deuils et de désespoirs… Ainsi la lumineuse comédienne Anny Duperey en est-elle un exemple, elle qui, depuis sa plus tendre enfance, a affronté une longue suite d'épreuves et de douleurs.


À l'âge de 8 ans, en effet, la fillette a retrouvé ses parents inanimés sur le sol de la salle de bains familiale, victimes d'une intoxication au monoxyde de carbone. Un coup terrible qui a bouleversé à tout jamais son existence et que l'actrice a raconté dans Le Voile noir, publié en 1992 (Seuil). Devenue brutalement orpheline, la petite fille a non seulement dû apprendre à vivre sans son papa et sa maman qu'elle aimait tant mais, en plus, elle a été immédiatement séparée de sa sœur cadette.

Un arrachement traumatisant sur lequel elle est revenue, avec beaucoup d'émotion, le 17 avril dernier dans l'émission Un monde, un regard, sur la chaîne Public Sénat : « Chaque famille a pris un enfant, a confié celle dont le premier roman, L'Admiroir, est paru en 1976 (Seuil). Ma sœur était très jeune à l'époque, 5 mois, et ç'a été une catastrophe. Je pense très sincèrement que, de cette histoire, ma sœur en est morte il y a treize ans. » Et Anny de préciser : « Elle a vécu le cœur serré toute sa vie et ç'a fini par l'emporter. »

Le mal avait déjà frappé il y a deux ans…

Oui, il faut bien avouer que la mort rôde presque à chaque étape du parcours de la star qui a dû faire preuve d'un courage incroyable et d'une résilience exceptionnelle. Car, après avoir perdu sa chère Patricia en 2009, il lui a fallu dire adieu, en 2010, à Bernard Giraudeau. L'acteur avait été son compagnon durant une vingtaine d'années et était le père de ses deux enfants, Gaël et Sara, désormais âgés de 40 et 36 ans…

Cette succession de déchirements et de chagrins aurait pu s'arrêter enfin et lui laisser un peu de répit. Mais aujourd'hui, la marraine de l'association SOS Villages d'enfants doit affronter une autre triste nouvelle : une artiste avec qui elle avait partagé le plaisir de jouer dans la série au long cours Une famille formidable s'est éteinte le 17 avril, alors même qu'Anny évoquait chez nos confrères le décès de sa malheureuse sœur ! L'actrice Catherine Spaak, qui avait joué le rôle de Reine, la meilleure amie de Catherine Beaumont dans la deuxième saison du feuilleton diffusé sur TF1 de 1992 à 2018, a en effet succombé, à l'âge de 77 ans, dans une clinique de Rome, aux suites d'une hémorragie cérébrale qui l'avait frappée deux ans plus tôt.

Cette fois, la belle brune de 74 ans aura du mal à s'en remettre.

Cette grande comédienne d'origine belge avait fait presque toute sa carrière en Italie, dont elle avait d'ailleurs pris la nationalité, et où elle était devenue une star grâce à ses rôles de jeune fille délurée dans les comédies des années 1960. Dans la série française, sa présence aux côtés d'Anny Duperey et de Bernard Lecoq – alias Jacques, le mari de Catherine – avait été une joie de chaque instant. Nul doute que ses collègues avaient été heureux de retrouver cette pétillante comédienne qui, le temps d'une saison, a fait entièrement partie de leur « famille formidable », partageant ce tournage mémorable dans l'insouciance et l'amitié !

Pour Anny, qui tout comme son père, Lucien Legras, excelle aussi en photographie – elle a exposé ses clichés avec les siens en 2019 à Vendôme –, cette disparition est un nouveau rappel de la cruauté de son destin…

Clara MARGAUX, Valérie EDMOND

À découvrir

Sur le même thème