France Dimanche > Actualités > Anthony Delon : Il a pardonné à sa fille Alyson !

Actualités

Anthony Delon : Il a pardonné à sa fille Alyson !

Publié le 10 août 2014

capture-d-e-cran-2014-08-04-a-15-39-10

Ulcéré d’avoir dû faire face à une demande en paternité d’Alyson Le Borges, avant ses 21 ans, le comédien avait coupé les ponts avec sa fille biologique. Il lui lance un appel à la � réconciliation…

« Je n’ai jamais eu peur de cette ascendance, car je me sentirai toujours comme un électron libre.» Cette déclaration dans le magazine Flavor, est celle d’une belle femme de 27 ans, qui n’entend voler que de ses propres ailes, et dont le regard bleu vert nous rappelle quelqu’un… Oui, Alyson Le Borges est bien la fille d’Anthony Delon, même s’il ne l’a pas encore reconnue.

Anthony Delon portrait verticalAnthony Delon AlysonTout commence en 1986, lorsque le jeune homme de 21 ans, qui vit alors une relation passionnée avec Valérie Kaprisky, apprend que Marie-Hélène, une danseuse du Crazy Horse, est enceinte de lui. Comme elle lui avait annoncé être stérile, l’acteur furieux, ne veut plus entendre parler de cette femme.

De fait, la fillette passera une partie de son enfance sans connaître l’identité de son papa. Dans Paris Match, Anthony raconte leur rencontre : « Quand elle a eu 10 ans, je lui ai dit : “Quand tu seras majeure, viens me voir si tu le veux, je ferai un test de paternité.” J’ai tenu parole et le test s’est révélé positif. ».

Anthony Delon portrait horizontalAinsi, à partir de 18 ans, Alyson fréquente de loin en loin son père. Cependant, l’acteur ajoute : « Quelques jours avant ses 21 ans, elle m’a assigné en justice. Sous l’influence de sa mère, je pense. Elle m’a demandé une prise de sang, une somme d’argent et le nom de Delon. Je me suis senti trahi. J’avais tenu parole. Beaucoup d’hommes dans la même situation, après dix ans, auraient fait le mort. Je n’ai pas compris, ça m’a blessé. Je lui en ai voulu et j’ai coupé les ponts. »

Anthony Delon Alyson CannesDans la famille Delon, les enfants grandissent sans la protection de leur père. Une vraie malédiction ! Alain a été le premier à en souffrir, lui dont les parents ont divorcé en 1939. Dès 4 ans, il a été de pensionnat en famille d’accueil, pour finir par s’engager à 17 ans dans la Marine, en devançant l’appel.

Destin

L’histoire se répète avec Anthony, qui a été confié à Loulou, sa marraine et nourrice, quand ses parents ont divorcé. « Quand on grandit sans père, c’est un peu comme si on vivait dans une maison sans toit… » écrivait-il dans son autobiographie Le premier maillon, parue en 2008 (dans laquelle il révélait pour la première fois l’existence de sa fille cachée, sans indiquer son prénom).

Anthony Delon pull noirHeureusement pour lui, il a trouvé en Loulou et en son parrain, Georges Beaume, célèbre agent de stars, deux figures aimantes qui l’ont aidé à grandir et, à défaut de toit, lui ont donné de solides fondations. « Ils ont réussi à me donner la force de me construire dans le chaos, confie-t-il à notre confrère. Ils m’ont apporté des bases structurantes, du bon sens, et inculqué l’importance des traditions. Aujourd’hui, ils continuent de vivre à l’intérieur de mes filles, et c’est ma plus belle victoire. » Divorcé depuis deux ans, Anthony ne vit plus avec Sophie, la mère de Loup, 18 ans, et Liv, 13 ans.

Malgré elle, Alyson perpétue la funeste tradition. Élevée par sa mère, elle a reçu en héritage la beauté époustouflante de ses père et grand-père. Elle a déjà signé différents contrats avec la marque de lingerie italienne Intimissimi et avec la célèbre agence de mannequins Marilyn Agency. Elle a foulé le tapis rouge du Festival de Cannes 2013, vit depuis quatre ans à Los Angeles, et espère devenir comédienne.

Anthony Delon Alyson yeuxÀ défaut de communiquer avec son père, elle donne régulièrement de ses nouvelles à Alain Delon : « Si un jour j’ai besoin de conseils pour un film, je demanderai bien sûr à mon grand-père. C’est un acteur de légende ! J’ai beaucoup à apprendre de lui. »

À la veille de ses 50 ans, Anthony dit avoir apprivoisé ses démons, et pourrait changer d’avis à propos de sa fille aînée : « Aujourd’hui, je lui ai pardonné. Je peux comprendre. Si Alyson m’appelle, je la verrai. Ma porte lui sera ouverte. » Si ces retrouvailles se réalisaient, la jeune femme pourrait enfin passer de l’ombre à la lumière. Pas celle des flashs ou des projecteurs, mais celle qui illumine le cœur en profondeur : l’amour.

Nina Collombe

À découvrir