France Dimanche > Actualités > Anthony Delon : “Je crois aux forces du mal !”

Actualités

Anthony Delon : “Je crois aux forces du mal !”

Publié le 25 janvier 2022

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Alors que l'acteur incarne un prêtre dans “Meurtres au Mont Saint-Michel”, il raconte son étrange expérience avec l'au-delà…

La spiritualité a toujours été d'une aide précieuse pour cet écorché vif. Dans les années 2000, alors qu'il se débat en pleine dépression, il retrouve un sens à son existence grâce à la philosophie bouddhiste, qu'il étudie et pratique assidûment depuis. Mais Anthony Delon n'en a pas pour autant renié le catholicisme, la religion dans laquelle il a été élevé…


Les voies du Seigneur sont impénétrables, dit-on souvent. Elles ne semblent en tout cas pas l'être pour le fils de l'interprète du Samouraï qui, pour la seconde fois de sa carrière d'acteur, interprète un homme de Dieu.

Souvenez-vous, en 2004, il créait le scandale en incarnant un prêtre torturé par la passion dans la série Louis Page, réalisée par Christophe Chevalier et Jean Nainchrik pour France 2. Cette fois, c'est sur France 3 que ce samedi 15 janvier, vous aurez l'occasion d'admirer sa remarquable prestation dans le téléfilm policier Meurtres au Mont Saint-Michel. Il y campe le père Henri Florentin, un ex-aventurier rattrapé par son ténébreux passé après la mort brutale d'un fidèle qu'il vient d'exorciser… Ce rôle, qu'on lui a proposé alors qu'il pleurait la disparition de sa maman adorée, Nathalie Delon, était-il une manifestation de l'au-delà ? Pour Anthony, qui avait perdu toute envie de jouer, que ce soit pour le cinéma, la télévision ou le théâtre, cela ne fait aucun doute. « J'ai eu deux femmes qui ont compté dans ma vie. Il y a eu Loulou, ma marraine, qui m'a élevé.

Elle est morte en 2003. Six mois plus tard, on m'offrait ce rôle de prêtre dans Louis Page. Ma mère m'a quitté le 21 janvier 2020, et peu après on m'a proposé de nouveau un rôle d'ecclésiastique. J'y ai vu un signe du ciel », explique-t-il dans l'interview qu'il vient d'accorder à nos confrères de Télé 7 Jours. Mais, s'il admet être guidé par des énergies surnaturelles, ce mystique, convaincu qu'il existe « une force divine, une puissance d'amour, de compassion et de tolérance qui nous entoure en toute chose », avoue aussi croire… au diable ! Pour lui, en effet, ces puissances maléfiques qu'il tente d'exorciser dan le téléfilm de France 3 sont depuis la nu des temps omniprésentes dans le monde. « Chaque chose dans l'univers possède son double négatif. Si des forces du bien existent, pourquoi pas les forces du mal. L'histoire est emplie de démons à visage humain », confie-t-il encore.

Sur ce dernier point, hélas, on ne peut que lui donner raison ! Le comédien traitera-t-il de ces grandes questions métaphysiques dans la série « à portée internationale » qu'il a travaillé à développer ces derniers mois ? Cet ambitieux projet a en tout cas séduit Dominique Besnehard qui, avec le groupe Mediawan, en a récemment acquis les droits. Le célèbre produc-teur, récompensé en novembre dernier par un Emmy Award pour sa série Dix pour cent, a d'ailleurs assuré à Anthony qu'il remporterait un second trophée avec son œuvre !

De quoi mettre du baume au cœur de l'artiste pour qui 2021 a vraiment été l'annus horribilis. En septembre dernier, neuf mois après le deuil de Nathalie, il se séparait de sa fiancée, la comédienne italienne Sveva Alviti, qu'il avait rencontrée en 2019 et projetait d'épouser… Depuis, les tourtereaux se seraient réconciliés mais sans plus parler mariage. Souhaitons que 2022 soit pour le papa de Lou et Liv, les deux filles qu'il a eues avec Sophie Clerico, l'année de tous les bonheurs…

Lili CHABLIS

À découvrir

Sur le même thème