France Dimanche > Actualités > Anthony Kavanagh : "Je suis passé de showman à chômeur"

Actualités

Anthony Kavanagh : "Je suis passé de showman à chômeur"

Publié le 8 avril 2022

.photos:guillaume-gaffiot/bestimage

Anthony Kavanagh fait son grand retour sur scène après avoir longtemps pensé ne jamais pouvoir y remonter… L’humoriste se confie sur ses lourds problèmes de santé et explique sa longue absence.

Après cinq longues années d’absence, Anthony Kavanagh fait le plaisir à ses fans de remonter sur scène. L’humoriste qui pensait ne jamais pouvoir y retourner et qui a dû annuler de nombreuses dates a notamment expliqué sa longue pause loin des projecteurs.


Il revient donc avec un nouveau spectacle baptisé Happy et pour lequel il se produit actuellement sur les planches de la Gaîté-Montparnasse, à Paris. Le chemin aura été semé d’embuches pour l’humoriste qui, rappelons-le, a senti sa santé dégringoler fin 2017. Il avait d’abord été victime d'une bursite septique, d’une cellu­lite infec­tieuse puis d’un strep­to­coque A. Le Québécois s’était par la suite retrouvé avec une embolie pulmonaire alors qu'il était à Nouméa, en Nouvelle-Calédonie, dans le cadre de sa tournée. Hospitalisé d’urgence, il avait dû reporter de nombreuses dates.

C’est Sylvie Savard, son attachée de presse, qui avait confirmé l’information à nos confrère du Journal de Montréal avant de préciser qu’il était « entre de bonnes mains ». Le personnel médical de l’hôpital où il se trouvait à Nouméa expliquait également que « Son état de santé nécessite un repos complet et contre-indique toutes ses activités durant une semaine jusqu'à réévaluation de son état clinique. Il lui est forte­ment décon­seillé de prendre l’avion ». On l’avait donc quitté sur son spectacle Showman – Il était une fois Anthony Kavanagh pour finalement le retrouver sur des notes plus joyeuses avec Happy.

Pour nos confrères de Closer, il revient sur cette étape difficile de sa vie qui l’a beaucoup fait douter sur son avenir sur scène. « Juste avant de partir en Nouvelle-Calédonie, j'ai fait une bursite septique, une infection de la peau et un streptocoque. On m'a soulagé avec de la morphine et j'ai porté un cathéter jusqu'à la veille de mon départ », explique-t-il d’abord.

Anthony Kavanagh poursuit : « Après trente-trois heures de vol, couché, j'arrive à l'hôtel en Nouvelle-Calédonie. Je suis tellement défoncé de fatigue que je me fais masser. La kiné me déloge un caillot de sang au poumon formé à cause du retrait du cathéter, lequel s'écrase en trois morceaux dans mon corps. Cette manipulation a permis de me sauver, mais j'ai quand même eu un infarctus du poumon à deux reprises. Je me suis senti partir ».

Un très mauvais souvenir qui lui a fait craindre le pire et l’a contraint à s’octroyer une longue pause afin de prendre soin de sa santé. Il a profité de cette absence pour se tourner vers de nouveaux horizons et a, par exemple, suivi une formation en programmation neurolinguistique aussi connue sous l'appellation PNL. Il confiait quand même penser remonter sur scène plus tôt mais les soucis de santé et la pandémie en ont décidé autrement. Le papa de Mathis et Alice concluait : « J'avais prévu trois ans de break mais un petit virus mondial a perturbé mon retour. Et avec ce nouveau show, oui, je suis happy ! En revanche, ce confinement m'a fait connaître tous les états. Je suis passé de showman à chômeur pour la première fois de ma vie… »

Kahina Boudjidj

À découvrir