France Dimanche > Actualités > Antoine : Avec Yvette, c’est pour la vie !

Actualités

Antoine : Avec Yvette, c’est pour la vie !

Publié le 18 janvier 2016

Alors qu’il vient de publier son autobiographie, “50 ans d’élucubrations” chez Gallimard, Antoine revient sur une histoire d’amour qui l’a comblé de bonheur !

Il parcourt le monde et ses océans, arborant toujours l’une de ses célèbres chemises à fleurs et le sourire d’un homme heureux et libre… Près de cinq décennies après le tube qui l’a fait connaître, Antoine publie chez Gallimard 50 ans d’élucubrations. Après tout ce temps, le chanteur a toujours les cheveux longs, mais pas les idées courtes !

Navigateur passionné, l’ex-ingénieur de l’école centrale n’a pas renié cette époque des yéyé qui lui a apporté la gloire. Si, désormais, ce n’est plus en chantant qu’il donne de la voix, mais en dispensant une centaine de conférences trois mois par an, Antoine n’a pas non plus oublié celle qui lui a permis de devenir une star !

Une femme à laquelle il voue un amour éternel… Comme il vient de le confier, dans Nous Deux : « Ma chanson dit : “L’autre jour j’écoute la radio en me réveillant/C’était Yvette Horner qui jouait de l’accordéon/Ton accordéon me fatigue Yvette/Si tu jouais plutôt de la clarinette”, et c’est bien à mon réveil, en entendant Yvette dans mon tran­sistor, que j’ai eu l’idée de la chanson.

Yvette HornerFidèle

Sans elle, elle n’aurait sans doute jamais existé ! J’habitais dans un studio glacial que l’on m’avait prêté quand Perles de cristal, joué par Yvette a surgi du poste. Elle a toujours été très amusée par cette histoire. »

Grand voyageur, qui a depuis longtemps largué les amarres et pris ses distances avec le star-system, l’artiste est donc tout de même resté fidèle à l’exceptionnelle musicienne à la chevelure flamboyante, originaire de Tarbes, dans les Hautes-Pyrénées.

Cette dernière a vendu en 2005 sa maison de Nogent-sur-Marne et ses objets personnels, dont les robes que lui avait créées Jean Paul Gaultier, et a choisi de vivre dans une résidence pour personnes âgées à Paris. C’est là, sans doute, que le chanteur a rendu visite à celle qui, au cours de ses soixante-dix ans de carrière, a accompagné le Tour de France, pas moins de onze fois !
« J’ai vu Yvette il y a quelques jours, a raconté le navigateur. C’est une femme incroyable. Une vraie virtuose du haut de ses 93 ans. Elle m’a pris dans ses bras et m’a dit : “Je t’aime !” »
Une belle histoire qui donnera peut-être envie à Antoine d’écrire de nouvelles élucubrations… Qui sait ?

Clara Margaux 

À découvrir

Sur le même thème