France Dimanche > Actualités > Antoine : Il révèle le montant de sa retraite confortable !

Actualités

Antoine : Il révèle le montant de sa retraite confortable !

Publié le 30 novembre 2021

.photos:christophe-clovis-/-bestimage
© Christophe Clovis / Bestimage Le chanteur Antoine lors de la 13ème édition des trophées APAJH 2017 au Carrousel du Louvre à Paris, France, le 07 novembre 2017

Le chanteur des « Elucubrations » s’est livré avec honnêteté sur sa retraite dont il a dévoilé le montant. Antoine est également revenu sur sa présence dans la pub d’un célèbre lunetier qui lui a rapporté gros et lui a permis de payer les études de ses enfants.

Dans sa chanson Les Élucubrations, Antoine chantait : « J'ai reçu une lettre de la Présidence me demandant ‘Antoine, vous avez du bon sens : Comment faire pour enrichir le pays ?’ » L’artiste qui apportait la réponse à cette question en 1966, parlait justement argent aujourd’hui, auprès de Jordan De Luxe. Ce dernier a demandé au chanteur « En toute honnêteté, vous gagnez combien comme retraite ? C'est 2 000€ comme un homme normal ? », ce à quoi il a accepté de répondre sans filtre.


Antoine déclarait ainsi « Oui, la retraite c'est 2 000€ et il se trouve que je n'ai pas les droits d'auteur eux-mêmes mais la mutuelle de la Sacem qui double à peu près ça ». Jordan De Luxe rebondissait d’un « donc 4 000€ ? » comme le laissait entendre le chanteur. Antoine Muraccioli, de son vrai nom, expliquait alors « En fait, ce n'est pas tout à fait 2 000 ce que reverse la Sacem, c'est 1 300 ou 1 400, donc c'est un peu moins de 4 000 en tout. Et ce n'est pas les droits d'auteur des titres, c'est le fait d'avoir été à la Sacem. C'est un truc d'entraide. Les nouveaux chanteurs qui ont du succès aident, en quelque sorte, ceux qui en ont moins ou qui en avaient plus avant. Ça marche bien. C'est un organisme qui est très respectable ».

L’interprète de Bonjour salut ajoutait « Je ne suis pas à pleurer, c'est une belle retraite, c'est ce que je souhaite à tout le monde. Mais en plus on n'a pas envie de s'arrêter de travailler ». Antoine en disait d’ailleurs un peu plus sur une autre source de ses revenus, issue de sa collaboration avec le célèbre lunetier Atol. Il confiait « L'histoire d'Atol, ça été très étonnant. Moi, j'étais sur mon bateau et je reçois un coup de téléphone satellite. 'Est ce que vous voulez tourner un petit film publicitaire ?’ Pourquoi pas, je ne pensais pas que ça allait durer 12 ans ! »

Il développait « Ça été très marrant comme aventure et comme je vous le disais, sur le plan financier, ça a payé trois ans de grandes écoles à mon fils aîné, à mon fils du milieu et à ma fille ». Jordan De Luxe, très curieux, a souhaité avoir d’autres précisions et lui lançait alors « Vous m'aviez dit 0,30€ sur chaque paire de lunettes vendue. Je me suis un peu renseigné, on est aux alentours de 1 million d'euros sur Atol ». Antoine corrigeait alors « J'ai peut être un peu exagéré, ça ne doit pas être 0,30€, c'est 0,03€ (...) Je pense que dans mes années Atol, je devais toucher à peu près 10 000€ par mois. (...) Ça a duré 12 ans. Un million d'euros sur le total, c'est possible ».

Il se rappelait « Ça a fait un carton. Il y a plein de gens qui ne connaissent pas du tout, même Les Élucubrations, et qui connaissent Atol. Ça a été très marrant. Une aventure extraordinaire ». Il concluait en rappelant que financièrement ça n’avait « aucun rapport avec Chevalier-Laspales avec la pub pour Matmut par exemple » tout en soutenant qu’il n’avait pas « à [se] plaindre ».

Kahina Boudjidj

À découvrir

Sur le même thème