France Dimanche > Actualités > Ariane Séguillon (Demain Nous Appartient) : Son combat contre la boulimie !

Actualités

Ariane Séguillon (Demain Nous Appartient) : Son combat contre la boulimie !

Publié le 4 février 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Ariane Séguillon livre un combat sans merci. Dans un témoignage bouleversant, elle se confie sur sa maladie : la boulimie.

C’est dans un entretien poignant pour Paris Match qu’Ariane Séguillon révèle pour la première fois les douloureux maux dont elle souffre. Elle évoque sa boulimie, sans détour, et son combat au quotidien contre celle-ci. Un combat qu’elle ne mène désormais plus seule.  


En effet, pour Ariane Séguillon, c’est l’amour qui l’a sauvé : "La boulimie est une façon d'obtenir l'amour qu'on ne trouve pas ailleurs. La nourriture finit par devenir une drogue et quelque part, une honte. C'est une maladie solitaire, on se cache pour manger. Dans mon cas, rencontrer quelqu'un dont je suis éperdument amoureuse m'a aidée." C’est un premier pas vers la guérison pour la comédienne. Soutenue par l’homme qu’elle aime, elle est aujourd’hui capable de revenir sur les débuts de sa maladie. 

Pour l’actrice de 47 ans, tout a débuté par une terrible nouvelle. Elle apprend que son frère, dont elle est très proche, est touché par une terrible maladie : "Je suis devenue boulimique le jour où mon frère m'a annoncé qu'il était atteint d'un cancer. Je suis entrée dans une boulangerie pour m'acheter six croissants et six pains au chocolat. Il ne s'agissait pas de gourmandise mais de remplissage. Je suis arrivée à 105 kilos alors que j'en pèse entre 50 et 60 en temps normal et que je n'ai pas une morphologie de 'ronde'." 

Si elle évoque le rapport malsain avec la nourriture qui était son quotidien auparavant, il en est tout autre aujourd’hui. Combattive et déterminée, elle gagne du terrain face à la maladie. Elle confie que : "Faire les courses peut encore être éprouvant. Manger est une drogue dure mais aussi un besoin vital, il faut travailler pour que cet acte redevienne un besoin autant qu'un plaisir et non plus une arme pour se faire du mal." 

Même si elle “reste fragile”, elle peut compter sur le soutien de ses proches mais aussi des fans qui la suivent sur les réseaux sociaux. Son vécu et son rapport à la maladie pourraient bien aider un grand nombre de personnes se trouvant dans la même situation. Elle raconte : "Ma perte de poids récente a été énormément commentée sur les réseaux sociaux. Je reçois des centaines de messages de femmes et de quelques hommes qui souffrent, ne supportent plus leur corps, et me demandent quel est mon secret. Il n'y en a pas... On doit se soigner à l'aide d'un thérapeute et apprendre à s'aimer." 

Plus battante et résiliente que jamais, Arianne Séguillon n’en a pas fini avec la maladie, mais nul doute qu’avec son courage et tout le soutien de ses proches, ainsi que de ses fans, elle remportera la victoire face à ce long combat.  

Mélissa Delphigué

À découvrir

Sur le même thème