France Dimanche > Actualités > Arielle Dombasle : Une piètre conductrice !

Actualités

Arielle Dombasle : Une piètre conductrice !

Publié le 23 octobre 2018

Criblée d’amendes, la comédienne Arielle Dombasle a décidé d’arrêter de conduire.

Sa mauvaise conduite a bien failli l'envoyer dans le mur... Sur le plateau de l'émission "On refait la télé", l'épouse du philosophe Bernard-Henry Levy s'est confiée en toute honnêteté sur sa relation compliquée avec le code de la route…

« J’ai conduit depuis l'age de 12 ans », révèle Arielle Dombasle au micro de Jade et Éric Dussard. Petite fille d'un ambassadeur français et enfant d'un industriel au Mexique, c'est sur cette terre située outre-Atlantique qu'Arielle Dombasle apprend les rudiments de la conduite. Là-bas, elle s'évade sur les routes a bord de "grandes Chevrolet, sans permis évidemment et à fond de caisse a travers le pays ».


Lorsqu’elle s’installe à Paris en 1976, cela fait déjà de nombreuses années qu’elle manie le volant. Une mauvaise habitude si bien ancrée qu'elle va la suivre dans ses déplacements a travers l'Hexagone : « J'ai continué un grand moment mais après ça c'est mal terminé… », confie la femme dont l’âge réel oscille entre 60 et 65 ans… Dans sa boîte aux lettres, les contraventions "qu'[elle] avait mérité" s'amassent. Pour la plupart, elles concernent sa manie de "se garer n'importe où" de manière à être le plus proche possible de son lieu de destination… « J’avais peur la nuit », se justifie-t-elle.

À l’époque, la jeune Arielle ne roule pas encore sur l’or. La mauvaise conductrice va donc mettre au point une technique bien huilée… L’idée est simple : "Quand je recevais le petit papier rose, je le renvoyais en marquant : "Décédée". Le temps que les ordinateurs comprennent tout ça, ça me laissait le temps de ne pas payer. Je croyais qu'il y avait prescription mais pas du tout ! Ca s'est multiplié... C'était horrible", révèle-t-elle, écopant alors de plusieurs années d’impayés.

Aujourd’hui, l’icône de beauté a mis au point un procédé encore plus osée pour éviter les PV : « J’ai pris un chauffeur et c’est beaucoup mieux comme ça ! ».

Estelle LAURE

À découvrir