France Dimanche > Actualités > Benjamin Castaldi : Comment il a arrêté la cigarette !

Actualités

Benjamin Castaldi : Comment il a arrêté la cigarette !

Publié le 22 juillet 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Chacun sa méthode pour arrêter de fumer. Entre patchs, huiles essentielles ou cigarettes électroniques, le choix est large. Benjamin Castaldi semble avoir trouvé la méthode qui lui convient le mieux et il le crie haut et fort. En revanche, elle est loin de faire l’unanimité auprès des internautes...

Il est vrai que pour certain, arrêter la cigarette s’apparente à un vrai parcours du combattant. Difficile de se passer de cette mauvaise habitude, pourtant elle cause 90 % des cancers du poumon. Pour ceux qui sont déterminés, il existe de très nombreuses solutions, hypnose, accompagnement thérapeutique, patchs, acuponcture et bien d’autres encore.


Parmi toutes ces propositions, la cigarette électronique peut s’avérer être une solution miraculeuse, c’est en tout cas le cas pour Benjamin Castaldi. Totalement séduit par son utilisation, l’animateur ne cesse de vanter ses mérites et va plus loin encore. Selon lui, il est totalement inconcevable, voire irresponsable, que le gouvernement ne prône pas les bienfaits de cette alternative à la cigarette classique.

Ainsi, il explique : “Il y a des dizaines d’études qui prouvent que c’est le moyen le plus efficace pour arrêter de fumer et que sa toxicité est 95 % moindre par rapport au tabac. [...] L’Etat prend 90 % de taxes sur un paquet de clopes, pour l’instant, ils ne prennent rien sur la vape. Je pense que c’est l’une des raisons pour lesquelles ça n’est pas encouragé.”

Seulement voilà, l’utilisation de la cigarette électronique divise. D’un côté, ceux totalement séduits par l’idée et de l’autre ceux qui considèrent que son utilisation est aussi dangereuse que la cigarette traditionnelle. Alors forcément, les propos de Benjamin Castaldi en hérissent plus d’un.

Agacé par les critiques, l’ex-présentateur de Loft Story a donc pris de nouveau la parole sur Instagram ce mercredi 21 juillet pour expliquer son parcours et son point de vue : “Je ne suis pas là pour promouvoir et dire qu’il faut vapoter, pas du tout ! J’ai eu la malchance de commencer à fumer et depuis, j’ai eu la chance de rencontrer des gens qui m’ont épaulé et expliqué comment, grâce au vapotage, on pouvait totalement ou partiellement arrêter de fumer.”

Convaincu d’avoir raison, il a confié en quoi, selon lui, la cigarette électronique était moins dangereuse pour la santé en laissant toutefois les internautes libres ou non d’y avoir recours : “La clope, c’est une combustion et vous cramez des centaines de produits hyper toxiques. La vape, c’est un mélange […] qui vous donne juste une dose de nicotine. Et la nicotine, je le redis, ce n’est pas toxique. C’est une substance addictive, mais ce n’est pas toxique. Je me sens mieux, voilà, c’est tout.”

Après tout, chacun son corps, chacun ses choix !  

Andréa Meyer

À découvrir

Sur le même thème