France Dimanche > Actualités > Benjamin Castaldi : Il a voulu mettre fin à ses jours !

Actualités

Benjamin Castaldi : Il a voulu mettre fin à ses jours !

Publié le 4 février 2022

.photos:jacovides-moreau-/-bestimage

Hier, dans Touche pas à mon poste, Benjamin Castaldi se confiait sur son passé difficile. Le chroniqueur de Cyril Hanouna avouait avoir songé au pire…

Le 30 janvier dernier, on apprenait le décès de l’ex-Miss USA Cheslie Kryst. La jeune femme de 28 ans s’est donné la mort en se jetant du toit de son immeuble… « Dans sa vie privée, elle souffrait d'une dépression de haut niveau qu'elle cachait à tout le monde - y compris à moi, sa plus proche confidente - jusqu'à très peu de temps avant sa mort », dévoilait sa mère.


Hier, jeudi 3 février, les chroniqueurs de Touche pas à mon poste ont décidé d’évoquer ce sujet sur le plateau de C8 et Benjamin Castaldi en a profité pour faire de tristes confidences. Le débat s’est articulé autour de cette question, posée par Cyril Hanouna : « La pression est-elle trop forte quand on est une célébrité ? »L’ex-époux de Flavie Flament a expliqué avoir déjà songé au pire lorsqu’il était embourbé dans une spirale psychologique compliquée.

« J'ai vraiment pensé un jour me foutre une balle dans la tête, bien évidemment », avouait Benjamin Castaldi. Et d'ajouter : « On pense au pire ». Selon lui, quand on est une célébrité il faut être bien entouré et avoir un mental d’acier afin de ne pas sombrer dans le côté sombre de la popularité. L’ancien présentateur de TF1 confiait que c’est justement son entourage, et particulièrement sa famille, qui l’a empêché de mettre fin à ses jours. En effet, il affirmait : « Je n'ai pas été au bout de ça, parce que j'ai des enfants et que c'est très égoïste ».

Benjamin Castaldi est papa de quatre enfants, fruits de ses différentes relations. Il a eu Julien et Simon avec Valérie Sapienza, Enzo avec Flavie Flament et son petit dernier, baptisé Gabriel, avec sa nouvelle épouse Aurore Aleman. Même s’il irait décroché la lune pour eux, le chroniqueur expliquait avoir eu du mal à se remettre de l’un de ses divorces, à la fois sur le plan financier et psychologique. «Honnêtement, parfois la pression, elle est trop forte. Parfois, on se dit : 'Où je vais ?' (...) Tu n'as plus de boulot, tu es chez toi, on t'a pris ta maison. Tu te dis : 'Ça devient un peu lourd.' Et effectivement, on se dit : 'À quoi bon continuer ?' Après, on pense aux enfants et on se ravise et on met un bon coup de talon. Parfois, c'est long à remonter quand même », témoignait-il.

Il concluait en insistant sur le fait qu’il a parfois été difficile pour lui de faire face aux regards pleins de jugements des autres… « Ça devient très compliqué à assumer et à vivre. Au sens à vivre et à supporter. Tu perds prise et dans ces moments-là, on pense au pire. J'ai de la chance. J'ai quand même eu des gens qui étaient là. Il y a deux, trois personnes qui étaient là. Et surtout on pense aux enfants, et on se dit : 'Tu n'as pas le droit de faire ça, c'est trop facile’ », terminait le fils de Jean-Pierre Castaldi.

Kahina Boudjidj

À découvrir