France Dimanche > Actualités > Benjamin Castaldi : Il lave l’honneur de sa grand-mère

Actualités

Benjamin Castaldi : Il lave l’honneur de sa grand-mère

Publié le 4 avril 2019

Furieux qu’on attaque Simone Signoret, disparue il y a bientôt trente-quatre ans, Benjamin Castaldi laisse exploser sa colère.

Chez les Castaldi, on n’a pas sa langue dans sa poche… Alors, quand quelque chose leur déplaît, ils le font savoir illico ! Et si c’est un membre de la famille qui est incriminé, on n’y va pas avec le dos de la cuillère.

Benji, en digne fils de Jean-Pierre, l’a d’ailleurs une fois de plus prouvé le week-end dernier en volant au secours de son illustre grand-mère, Simone Signoret, violemment attaquée par Line Renaud. La chanteuse a en effet récemment confié à Paris Match que l’actrice disparue le 30 septembre 1985 commençait « à boire de l’alcool au réveil, trempant dès 10 heures du matin ses croissants dans le pastis à La Colombe d’or [célèbre hôtel & restaurant de Saint-Paul-de-Vence, ndlr]. »

À la lecture de ces propos qu’il a jugés gratuits et malvenus, le sang de l’animateur n’a fait qu’un tour, le poussant à prendre la parole pour défendre l’honneur de celle qui demeure sa mamie adorée ; et qui reste, aux yeux de beaucoup, une immense comédienne, héroïne de près de 80 films et même oscarisée en 1960 pour Les chemins de la haute ville.

Attablé à la terrasse d’un café, le chroniqueur de Touche pas à mon poste ! a enregistré une vidéo avec son mobile et l’a publiée sur Instagram. Il n’y mâche pas ses mots. « Je découvre que Line Renaud, pour qui j’ai au demeurant beaucoup de respect, dit des horreurs sur ma grand-mère et je commence à être lassé par toutes ces personnes qui attaquent ceux qui ne sont plus là. Et principalement quand ce sont des artistes qui ne sont pas à l’origine de génocides et qui plutôt dans leur vie ont fait en sorte que le monde aille mieux, qui ont consacré du temps pour les autres, qui ont offert du bonheur et, à défaut de bonheur, ont proposé un talent qui a été parfois et souvent partagé et apprécié. »

Il a ensuite conclu, avec sa verve habituelle : « Donc, foutez la paix à tous ceux qui ne sont plus là. À Johnny, à ma grand-mère, à tous ceux qui n’ont pas la chance de pouvoir se défendre. Ça commence sérieusement à me casser les couilles ! »

N’imaginant certainement pas susciter pareil tollé, Line Renaud, très embêtée, s’est empressée de joindre Benjamin afin de lui présenter ses excuses les plus plates et lui signifier qu’en aucun cas elle n’avait souhaité salir l’image de Simone Signoret ni faire du mal à sa famille. L’intéressé, sensible aux arguments de la demoiselle d’Armentières, a fini par lui pardonner ces propos pour le moins malheureux. Mais il n’acceptera plus que l’on dise du mal de ses proches, et en particulier de ceux qui ne sont plus là pour se défendre !

Laura VALMONT

À découvrir