France Dimanche > Actualités > Benjamin Castaldi : Il nous confie son expérience homosexuelle…

Actualités

Benjamin Castaldi : Il nous confie son expérience homosexuelle…

Publié le 21 février 2017

L’animateur Benjamin Castaldi a fait une confidence pour le moins étonnante concernant sa sexualité...

Benjamin Castaldi est connu pour avoir connu plusieurs femmes dans sa vie dont l’animatrice Flavie Flament, Valérie Sapienza, Vanessa Broussouloux et sa compagne actuelle, Aurore Aleman.

Lire aussi --> Benjamin Castaldi : Sa terrible vengeance !

Des liaisons qui laissent très peu de place au doute quant à l’orientation sexuelle de l’ex-animateur de TF1. Et pourtant, le présentateur a confié une anecdote qui en a surpris plus d’un.

Sur le plateau de "Touche pas à mon Poste", la semaine dernière, le chroniqueur de l’émission a répondu en toute franchise à quelques questions. Alors que le présentateur de l’émission, Cyril Hanouna, lui demande avec quelle personnalité il aimerait passer sa vie, il prononce le nom de « Laurent Delahousse ».

Lire aussi --> Benjamin Castaldi : Complexé par son poids !

Les téléspectateurs et le public sont surpris par la réponse du producteur. Mais pourquoi évoque-t-il le nom du journaliste ? Le présentateur se justifie sur le plateau : « Quitte à essayer quelque chose de nouveau, vu que je suis très heureux avec ma femme, si je devais changer pour la vie, Delahousse, il est plutôt beau gosse. »

Devant les interrogations des membres de la bande de "Touche pas à mon Poste", Benjamin Castaldi veut être clair : non il ne couchera jamais avec un homme.

Et un test passé va dans ce sens. Ces précédentes conquêtes ont douté de sa sexualité alors que beaucoup de ses amis de l’animateur sont gays. Ce qui a conduit le présentateur à tenter quelque chose pour affirmer ou infirmer son orientation sexuelle. Et le constat a été net.

Lire aussi --> Benjamin Castaldi : Mari à tout prix !

« Je me suis mis un petit film porno gay en me disant "je vais regarder les premières images et si jamais je sentais monter en moi le désir, peut-être que j’aurai une tendance à aimer les garçons". J’ai mis quelques secondes et au bout de quelques secondes, je n’ai pas pu aller plus loin. Et il ne s’est rien passé. Donc je peux vous dire à 2500% que je n’ai pas de penchant pour les hommes. »

Grégory Giraud

À découvrir

Sur le même thème