France Dimanche > Actualités > Benjamin Castaldi : Il risque l’embolie !

Actualités

Benjamin Castaldi : Il risque l’embolie !

Publié le 8 février 2019

Le chroniqueur de « Touche pas à mon poste », Benjamin Castaldi, souffre encore des séquelles de son accident de moto, survenu le 6 décembre dernier… 

« Je risque de faire une embolie », a lâché l’animateur de 48 ans sur le plateau de Cyril Hanouna ce premier février. 

Victime début décembre d’un terrible accident de moto, Benjamin Castaldi ne s’est pas encore remis de ses blessures… 

Après cet événement, le chroniqueur de « Touche pas à mon poste » avait été évacué en urgence par les pompiers. 

S’il avait tenté de rassurer ses fans en postant une photographie de lui dans le camions de ses sauveteurs, il s’avère que le fils de Jean-Pierre Castaldi s’apprêtait à passer une longue semaine à l’hôpital. 

Benjamin Castaldi, allongé sur un brancard d'un camion de pompiers.

Dans une vidéo publiée sur son compte Instagram, il avait tenté d’expliquer à ses admirateurs les maux dont il souffrait : « Le bilan : j'ai la jambe dans le plâtre, il y a des vis et des plaques. C'est de la mécanique comme dirait l'autre. C'est un peu long à se réparer, mais ça va se réparer. J'espère vous retrouver très vite et je vous embrasse tous très fort. » 


Ignorant ses douleurs, le fils de Jean-Pierre Castaldi avait choisi de reprendre le chemin du plateau de télévision de C8 dès le 20 décembre. 

Un retour peut-être trop précoce pour celui qui venait de subir une opération longue de 45h. La dernière semaine de janvier, le mari de Aurore Aleman avait dû de nouveau s’absenter des plateaux de télévisions… Cyril Hanouna avait d’ailleurs excusé son absence en expliquant que son acolyte avait « très très mal à la jambe ». 

Lors de son retour, Benjamin avait tenu à donner à son public de nouvelles précisions sur son état de santé : « Il y a quinze jours, c'était encore très compliqué. Je dois vraiment faire attention. […] C'est ce qui explique mon absence dans la semaine malheureusement ». 

Pour éviter l’embolie, Benjamin Castaldi n’a qu’une option : garder le lit. 

Estelle LAURE

À découvrir