France Dimanche > Actualités > Bernadette Chirac : Laurence, sa fille, sa douleur !

Actualités

Bernadette Chirac : Laurence, sa fille, sa douleur !

Publié le 14 avril 2016

Laurence Chirac donne une interview à l'Hôtel Matignon en 1974. Image extraite du documentaire "Le Clan Chirac : Une famille au coeur du pouvoir" de Pierre Hurel, mardi 16 février à 20h45 sur France 2. © DR Alors que l'on vient d'apprendre le décès, aujourd'hui, à 58 ans, de Laurence, la fille aînée des Chirac, retour sur les confidences de sa mère Bernadette.

C'était le drame intime des époux Chirac, l'écharde plantée depuis longtemps dans leurs deux coeurs et qui n'en finissait pas de les faire souffrir. Cette douleur portait un prénom : Laurence. Il y a 4 ans, pour la première fois, sa mère Bernadette trouvait la force de parler d'elle,  de cette enfant brillamment douée qu'une maladie foudroyante avait plongée dans la détresse, à l'adolescence, et qui ne s'en était jamais remise...

Lutte

En 1973, les Chirac passent leurs vacances en Corse, avec leurs deux filles, Laurence et Claude. Et c'est au sein de ce paradis que l'aînée bascule en enfer, terrassée par une méningite. Lorsqu'elle en guérit, ses parents pensent que le cauchemar est derrière eux. Hélas, il ne fait que commencer.

Capture d’écran 2016-04-14 à 17.02.32

« Alors qu'elle était demi-pensionnaire, racontait Bernadette Chirac dans La Parisienne, l'école un jour m'a convoquée pour me dire : elle se sert à manger normalement mais, en sortant de la cantine, elle vide son plateau, elle ne mange rien. »

Et la terrible réalité leur tombe dessus : à la suite de sa méningite, Laurence est en train de développer une anorexie mentale ! La maladie, au fil des années, ira en s'aggravant, au point que, en 1990, la malheureuse Laurence voudra en finir avec cette existence qui lui est devenue insupportable, en se jetant du quatrième étage d'un immeuble (Lire notre article de l'époque). Elle en réchappera par miracle, mais ce sera pour continuer à endurer ses souffrances.

-> Lire aussi : Jacques Chirac humilié et séquestré !

« On plaçait régulièrement Laurence en clinique quand elle devenait trop maigre... », expliquait encore Bernadette Chirac, avant d'ajouter : « La maladie de ma fille m'a fait beaucoup réfléchir, et je me suis dit qu'il fallait réaliser quelque chose en France qui soit novateur et réservé aux adolescents en souffrance. » C'est pour cela que l'épouse de l'ancien président de la République s'était lancée de toutes ses forces dans la lutte contre l'anorexie mentale, en étant notamment à l'origine de l'ouverture de la Maison de Solenn, du nom de la fille de Patrick Poivre d'Arvor, qui souffrait du même mal que Laurence et a fini, elle, par mettre fin à ses jours.

-> Lire aussi : Bernadette Chirac : Son bouleversant combat pour sa fille malade !

Dimanche dernier, victime d'un malaise cardiaque, Laurence a été sauvée in-extremis par les médecins. Elle est restée dans le coma. La fille aînée de Jacques et Bernadette, cette enfant qui a tant souffert et les a fait tant souffrir, est morte aujourd'hui. Elle avait 58 ans.

Didier BALBEC

À découvrir