France Dimanche > Actualités > Bernard Tapie : Malgré son cancer de l’estomac, il revient à la télévision !

Actualités

Bernard Tapie : Malgré son cancer de l’estomac, il revient à la télévision !

Publié le 19 octobre 2018

bernard-tapie-malade

Malgré sa maladie, l’ancien président de l’Olympique de Marseille, Bernard Tapie, fera son grand retour à la télévision dans l’émission « Au tableau » qui sera diffusée sur C8 fin octobre !

En 75 ans de vie, il « n’a jamais bu, ni fumé ». Il y a plus d’un an pourtant, c’est avec regret que les Français apprenaient que l’ancien président de l’Olympique de Marseille souffrait d’un cancer de l’estomac. Bien décidé à ne pas se laisser abattre, Bernard Tapie s’était confié sur le combat de sa vie : « Je le traite de tous les noms, mon cancer, je me lève le matin avec l’envie de lui péter la gueule ».

Malgré sa détermination sans faille, sa ténacité a été maintes fois mise à rude épreuve. En février dernier, Jacques Séguala donnait des nouvelles alarmantes de son ami de toujours : « Bernard Tapie va mal » confiait-il dans « L’heure des Pros » (CNews). Obligé de cohabiter avec « des douleurs » permanentes et «  des difficultés respiratoires », il vivait alors en compagnie d’une pompe a oxygène.

Pas de quoi décourager cette force de la nature cependant ! Bien déterminé à ne pas se faire mettre au tapis par la maladie, le mari de Dominique (depuis 1987) reprend du service à la télévision.


D’après les informations recueillies par le Parisien, Bernard Tapie s’apprêterait à faire son grand retour dans l’émission « Au Tableau » qui sera diffusée sur C8 à la fin octobre. « Bernard Tapie a donné beaucoup de lui. Il s'est confié comme jamais », a révélé l’un de ses proches au quotidien.

Si sa volonté de survivre est toujours très vivace, le chemin vers la guérison est pourtant encore long : « C'est une lutte quotidienne à la fois lucide et indépendante de ma volonté. Il y a des éléments qui plaident très largement en faveur d'un pronostic favorable et il y a des choses qui laissent penser qu'il faut être très prudent face à une récidive possible. », confiait Bernard Tapie à nos confrères.

Estelle LAURE

À découvrir