France Dimanche > Actualités > Bertrand Cantat : Son impossible retour !

Actualités

Bertrand Cantat : Son impossible retour !

Publié le 8 novembre 2019

.photos:bestimage
© BESTIMAGE Bertrand Cantat

Au printemps prochain, Bertrand Cantat l’ex-leader de Noir Désir voulait remonter sur scène. C’était sans compter sur une levée de boucliers…

Le 31 mars prochain, dans la salle du Rocher de Palmer, à Cenon, près de Bordeaux, aura lieu un spectacle au joli nom, Paz, mot espagnol qui signifie paix. Le thème en est : « Un texte de poésie libre, sombre et onirique où prose et chansons se superposent », indique le communiqué du Rocher de Palmer.

Mais, quand on se penche sur l’identité de celui qui se produira sur scène ce soir-là, les choses se compliquent. En effet, derrière le projet Paz, il y a Caryl Férey, auteur du roman noir éponyme, et le chanteur, Bertrand Cantat. Le spectacle, qui allie littérature et musique, et qui devrait se jouer pour plusieurs dates, est le fruit de la collaboration deux artistes.


Personne n’est plus fort que la loi. Suite aux coups mortels sur sa compagne Marie Trintignant, à Vilnius, en 2003, Bertrand Cantat a effectué sa peine. Sorti de prison en 2007, il a peu à peu repris ses activités. Discrètement d’abord, avant de partir en tournée avec son nouveau groupe, Détroit, en 2010.

Mais en juin 2018, après être revenu chanter de La Rochelle à Strasbourg, en passant par Dijon, Clermont-Ferrand ou Marseille, le retour de l’ex-leader du groupe Noir Désir avait provoqué des mouvements de protestation… Et face à la pression, Cantat avait dû interrompre sa tournée Amor Fati.

Savoir qu’aujourd’hui, il projette à nouveau de remonter sur scène, alors qu’en cette période, beaucoup de voix s’élèvent contre les violences faites aux femmes, ne semble pas relever d’un très bon timing. Il y a un mois en effet, Muriel Robin lançait, sur le site internet Change.org, une pétition adressée à Emmanuel Macron, intitulée Sauvons celles qui sont encore vivantes, qui est signée par de nombreuses personnalités : Carole Bouquet, Sophie Davant, Christophe Dechavanne, Michel Drucker, Alexandra Lamy, Michèle Laroque, Corinne Masiero, entre autres.

Le 18 octobre, le premier ministre lui répondait en ces termes : « L’indifférence n’est pas une option quand une femme meurt tous les trois jours, tuée par son conjoint ou son ex-conjoint. Cessons de mettre en doute la parole des femmes qui ont le courage d’appeler à l’aide ». Et il expliquait, dans un très long message, toutes mes mesures que le gouvernement comptait mettre en place pour lutter contre ce fléau.

Dans ce contexte, et face à tant de violence, il est bien possible que la nouvelle de la prochaine tournée de Bertrand Cantat puisse provoquer quelques remous. Le chanteur pourra-t-il vraiment revenir sur le devant de la scène ? La question reste en suspens.

Laurence PARIS

À découvrir