France Dimanche > Actualités > Bertrand de L'amour est le pré : Le suicide de sa sœur l'a anéanti

Actualités

Bertrand de L'amour est le pré : Le suicide de sa sœur l'a anéanti

Publié le 9 juillet 2012

À le voir si dynamique et joyeux, difficile d’imaginer que le benjamin des agriculteurs a déjà traversé de terribles épreuves. Cette 7e saison de L’amour est dans le pré promet d’être un très bon cru, à en croire les privilégiés qui ont déjà pu voir les enregistrements de l’émission de M6. Pleine d’émotion, elle devrait combler les 14 candidats – dont trois femmes – persuadés de trouver l’amour devant les caméras.

Et, à quelques jours de la première diffusion, le lundi 2 juillet, un jeune homme se démarque déjà. À 26 ans, Bertrand est le benjamin de cette nouvelle édition. Maraîcher et éleveur de vaches laitières, il vit dans le Rhône, à une trentaine de kilomètres de Lyon. Après le passage de son portrait télévisé, en janvier dernier, il a reçu un nombre incroyable de mots doux. Un succès tel qu’un garçon serait même tombé sous son charme. « Je suis à 400 % hétérosexuel », aurait toutefois précisé le jeune homme. Mais ce n’est pas uniquement sa gueule d’ange, son sourire craquant et son regard translucide qui ont touché le cœur de ces dames. Si l’on ne cesse déjà de parler de lui dans les médias, ce sont pour des raisons moins superficielles.

Bertrand dans la saison 7 de L'amour est dans le pré

Drôle, Bertrand respire la gentillesse et fait preuve d’une incroyable générosité. Déjà occupé par son métier, il consacre aux autres le peu de temps qu’il lui reste. Très engagé dans la défense des droits des jeunes agriculteurs de sa région, il est également actif dans des associations d’aide à l’enfance et aux handicapés. Lui qui a deux de ses grands-parents paralysés participe en plus à des opérations caritatives et reçoit régulièrement la visite de jeunes handicapés dans sa ferme.

Généreux

« Ça remet les pendules à l’heure, a-t-il déclaré sur M6. On est toujours en train de se plaindre, mais eux, non. Ça fait réfléchir. » Oui, Bertrand a vraiment tout pour plaire. Même Karine Le Marchand, l’animatrice de ce programme matrimonial, le couvre d’éloges ! « Il est jeune et beau, il est porté sur le sexe et le dit. Ça m’amuse, soutient-elle dans Télé star. Mais rassurez-vous, dans toute l’aventure, il va se comporter en vrai gentleman. C’est un garçon généreux. Je suis repartie de chez lui avec des pommes, du jus de pomme, et, au bilan, il nous a apporté des pêches. C’était trop mignon ! »

Mais alors, pourquoi un jeune homme aussi séduisant a-t-il dû faire appel à M6 pour trouver une femme ? « C’est difficile d’avoir une histoire longue avec une fille quand on travaille 72 heures par semaine et qu’on gagne le smic ! », analyse-t-il.

Très motivé, Bertrand en a assez de papillonner. Il veut trouver quelqu’un qui saura lui faire oublier un passé douloureux. S’il est toujours marqué par un chagrin d’amour datant de 2005, c’est parce qu’il traversait, à l’époque, une terrible épreuve : le suicide de sa sœur ! Pour lui rendre hommage, il s’est d’ailleurs fait tatouer sur la poitrine le Phénix, cet oiseau légendaire qui renaît de ses cendres.

Et, comme si cela ne suffisait pas à faire son malheur, son meilleur ami s’est donné la mort la même année. Autant dire qu’il a fallu beaucoup de courage à Bertrand pour remonter la pente. Une seule chose compte à présent pour lui : le mariage ! « Avec une robe blanche, beaucoup de monde, des fleurs, plein de photos… Et puis une bague et une bringue ! », précise-t-il. Espérons qu’à l’issue de l’émission, Bertrand aura enfin trouvé l’âme sœur qui saura panser  les blessures de son cœur.

Propos recueilli par Jean Joyon

À découvrir