France Dimanche > Actualités > Bill Clinton : Une inquiétante hospitalisation !

Actualités

Bill Clinton : Une inquiétante hospitalisation !

Publié le 15 octobre 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Grosse frayeur aux Etats-Unis. Bill Clinton a été hospitalisé en urgence mardi 12 octobre puis placé en soin intensif. En cause, une grave infection qui aurait bien pu lui coûter la vie...

Bill Clinton n’est pas passé loin du drame. En effet, l’ancien président des Etats-Unis a été admis à l’hôpital d’Orange, dans le sud de la Californie pour une très grave infection. C’est la chaine CNN qui la première a fait état de la situation critique de l’ex-chef d’Etat. 


Elle a ainsi révélé qu’il souffrait d’une importante infection du sang, causée par une infection urinaire mal soignée. Dès son arrivée, l’homme a été placé en soin intensif, dans un état critique.  

Fort heureusement, rapidement, les nouvelles ont été rassurantes. Aujourd’hui, Bill Clinton semblait même tout à fait hors de danger, si on en croit le communiqué officiel de sa porte-parole : "Mardi soir, le président Clinton a été admis au centre médical UCI pour être soigné pour une infection non liée au Covid. Il se rétablit, il est de bonne humeur et est incroyablement reconnaissant envers les médecins, les infirmières et le personnel qui lui ont prodigué d’excellents soins." 

Des mots qui font du bien à entendre lorsque l’on sait que cette infection, sans soins rapides, peut être mortelle. Ce sont d’ailleurs les médecins eux même, qui ont voulu rassurer les foules : "Après deux jours de traitement, son nombre de globules blancs à tendance à baisser et il réagit bien aux antibiotiques." 

Le 42e président des Etats-Unis semble donc être sous bonne garde. Il devrait rester encore plusieurs jours en observation d’après le communiqué : "L'équipe médicale basée en Californie est en communication constante avec l'équipe médicale du président basée à New York, y compris son cardiologue. Nous espérons qu'il rentrera bientôt chez lui.” 

Si cette surveillance apparait si méticuleuse, c’est parce qu’en 2004, Bill Clinton avait dû subir un quadruple pontage coronarien afin de libérer quatre artères bouchées, et en 2010 quand il a subi une angioplastie.  

À 75 ans, en dépit d’une santé fragile, l’homme ne semble pas encore voir dit son dernier mot ! Il est même devenu végétarien pour s'offrir encore de belles et longues années devant lui. 

Andréa Meyer

À découvrir

Sur le même thème