France Dimanche > Actualités > Brigitte Bardot : Abandonnée, elle pleure l’homme de sa vie

Actualités

Brigitte Bardot : Abandonnée, elle pleure l’homme de sa vie

Publié le 15 juillet 2016

Inconsolable, l’actrice Brigitte Bardot se retrouve seule avec son chagrin et ses souvenirs…

Avec sa beauté bouleversante, sa voix si particulière et son amour de la liberté, Brigitte Bardot a fasciné les hommes. Elle en a connu et aimé beaucoup. Se donnant entièrement, à une époque où la bienséance interdisait de s’offrir au plaisir si l’on était une jeune fille bien élevée. Si Dieu a créé la femme, pour reprendre le titre du film de Vadim, BB a, elle aussi, créé un peu – beaucoup – l’image de la femme. Mais elle n’était pas seule. Les hommes avec qui elle a vécu l’ont faite, autant qu’elle les a façonnés.

Parmi ceux qui ont compté pour elle, il en est un qui l’aura marquée plus que tous les autres. Un homme, qui, en plus de l’avoir adorée, l’a fait définitivement entrer dans la légende. Un homme qui était près d’elle depuis longtemps, et sur qui elle savait qu’elle pouvait s’appuyer si elle en ressentait le besoin. Hélas, Gérard Bourgeois qu’elle aimait infiniment et à qui elle doit en grande partie son destin, vient aujourd’hui de disparaître, la laissant, selon ses propres mots « abandonnée »…

->Voir aussi - Brigitte Bardot : Ses animaux en danger de mort !

Un coup très dur pour la star, qui, à 81 ans, se heurte régulièrement à des murs, engageant sa santé, pour mener son courageux combat pour les animaux. Elle qui avait besoin de ce soutien indéfectible pour continuer à se battre et garder la tête hors de l’eau…

Car on a beau être une femme exceptionnelle, une vie ne se fait pas seule. Et malheureusement, les êtres qui ont compté pour Brigitte disparaissent les uns après les autres… Année après année, la star voit partir autant de présences aimantes et rassurantes. Et son univers se rétrécit, s’amenuise, comme un désert qui avance, la laissant de plus en plus seule, dans un chagrin baigné de nostalgie…

->Voir aussi - Brigitte Bardot : "Bon anniversaire mon Alain, je t'aime 80 fois"

En 2000, c’est Roger Vadim, son premier mari, son pygmalion, dont elle n’avait jamais cessé d’être proche, qui la quitte pour toujours. Il avait 72 ans. C’est près d’elle, qu’il avait tant aimée, qu’il repose aujourd’hui, au cimetière marin de Saint-Tropez… « Vadim était quelqu’un avec qui je n’avais aucun effort à faire. Il me connaissait par cœur. Il n’ignorait rien de moi. Il savait comment accepter mes états d’âme et mes sautes d’humeur. Et comment faire avec. Après notre divorce, avec le temps, il était devenu comme un frère, un vrai frère », confiait-elle à Paris Match, peu après sa disparition…

« Sa mort m’a bouleversée et le mot est faible. Je l’ai ressentie comme un choc terrible. Comme si une partie de moi-même m’avait été enlevée », ajoutait-elle, le cœur meurtri.

Vide

Meurtrie, BB l’avait aussi profondément été lorsque son troisième mari, Gunter Sachs, avait mis fin à ses jours, en mai 2011. Atteint de la maladie d’Alzheimer, l’homme d’affaires allemand avait choisi de se suicider, à l’âge de 78 ans. S’ils n’étaient restés mariés que trois ans, leur affection ne s’était jamais démentie. « Je suis désemparée, anéantie et infiniment triste », nous confiait la star, en juin 2011, évoquant le souvenir « d’un être éblouissant, magique, rare… Un prince de légende ! »... (...)

Vous voulez en savoir plus ? Achetez la version numérique du magazine ! 0,99€ seulement

Laurence Paris

À découvrir