France Dimanche > Actualités > Brigitte Bardot : Elle a sauvé quatre-vingts loups

Actualités

Brigitte Bardot : Elle a sauvé quatre-vingts loups

Publié le 15 avril 2019

Brigitte Bardot est intervenue afin que l’on épargne la vie de ces animaux promis à l’euthanasie.

Comme la star le rappelle dans sa préface du livre de Pierre Schwartz, Loup, le grand retour (éd. Sweet Drone), l’amour qu’elle porte à ces animaux sauvages ne date pas d’hier.

Son admiration pour ces princes des forêts a poussé l’« avocate de la cause animale » à s’engager auprès de son ami Gérard Ménatory, fondateur, en 1962, du parc animalier du Gévaudan à Sainte-Lucie, près de Marvejols en Lozère. Quand, en 1991, BB apprend la saisie de 80 loups par les douaniers polonais qui s’apprêtent à les euthanasier, son sang ne fait qu’un tour. Elle se tourne alors vers Gérard, qui accepte immédiatement d’accueillir ces pauvres créatures soustraites à leur Mongolie natale par des braconniers, qui en veulent à leur fourrure.

Liliane Sujanszky, alors directrice de la fondation, se rend à la frontière polonaise pour rapatrier ces innocentes victimes au parc de Sainte-Lucie. Brigitte se fait même déposer en hélicoptère pour assister à leur arrivée sur leur nouveau territoire. Mais pour les recevoir, il faut agrandir ce refuge, qui n’abrite alors que 20 pensionnaires. Et c’est la fondation Brigitte Bardot qui se charge d’acheter plusieurs hectares de bois entre le mont Lozère et l’Aubrac.

Vingt-huit ans après, ces animaux ont fait souche au pays de la bête du Gévaudan. Elles méritent mieux que la réputation que l’on trouve dans les contes. Comme BB, n’ayons pas peur du grand méchant loup !

Dominique PRÉHU

À découvrir