France Dimanche > Actualités > Brigitte Bardot : Elle pleure le seul homme qui lui a toujours été fidèle

Actualités

Brigitte Bardot : Elle pleure le seul homme qui lui a toujours été fidèle

Publié le 7 septembre 2007

En rencontrant Adrien, il y a vingt-cinq ans, Brigitte Bardot a tout de suite su qu'elle ne pourrait plus s'en passer.

Si le ravissant petit port de Saint-Tropez a fait partie des rares endroits où le soleil a brillé cet été, il n'a néanmoins pas réussi à réchauffer le cœur meurtri de Brigitte Bardot.

Au beau milieu des vacances, notre grande pasionaria de la cause animale a été frappée par une tragique disparition. L'homme qui partageait sa vie depuis plus de vingt-cinq ans l'a quittée, la laissant brisée, anéantie.

En un instant, la star française a vu s'envoler des années de souvenirs, de complicité et de tendresse : leur rencontre, quand Brigitte s'est installée à Saint-Tropez, leurs retrouvailles, chaque été, à La Madrague. Tout ce temps durant lequel il a veillé, nuit et jour, sur elle et ses animaux.

Confident Adrien était l'homme de toutes les situations, toujours là pour la protéger ou la soutenir dans ses combats. Toujours là, aussi, pour la consoler lorsque cela n'allait pas : « Lorsque Brigitte perd un animal, c'est la catastrophe ! expliquait-il. Elle les aime tellement... Et eux ne la déçoivent jamais. Ce n'est pas comme les gens... »

->Voir aussi - Brigitte Bardot : Sa déclaration d'amour à Serge Gainsbourg

Lui, Adrien, il ne l'a jamais déçue non plus. Il ne l'a jamais trahie. Il était même, peut-être, le seul homme à lui avoir été toujours fidèle. En grand confident, il passait des heures à tromper la solitude de l'actrice, à l'écouter ou encore à juste faire acte de présence. Une présence discrète, invisible même quand il le fallait.

Mais il était toujours là pour celle qu'il appelait avec une tendresse infinie « ma Brigitte »... Une expression qu'il ne formulait cependant jamais devant elle ; Il était bien trop respectueux pour cela!

Car Adrien, c'était... le gardien de La Madrague.

Il y a un quart de siècle, il était descendu de son Thoronet natal, charmant petit village du centre varois, pour trouver du travail sur la côte, dans le petit port de Saint-Tropez. Coup de chance pour lui, au même moment, Brigitte Bardot était à la recherche d'un gardien pour sa magnifique propriété. Ils se sont donc rencontrés et, dès le premier coup d'œil, ont su l'un comme l'autre qu'ils s'étaient trouvés !

Lorsqu'il est retourné dans son village, personne ne l'a pris vraiment au sérieux quand il a annoncé à tous la nouvelle de son engagement.

Pourtant, c'était vrai : le petit Adrien travaillait bien chez « la » Bardot ! Pendant vingt-cinq ans, Adrien a été un employé modèle.

Et même, très vite, bien plus qu'un employé, plutôt un membre de la famille à part entière. De simple gardien, Adrien est devenu tour à tour soigneur pour animaux et confident de sa célèbre patronne. Chaque vendredi, il quittait Saint-Tropez, avec sa 4L de fonction, pour retourner au Thoronet, où on l'appelait toujours « le gardien de BB ».

Ange gardien

Parce qu'il était aussi un peu son ange gardien. Très réservé, il débordait d'affection envers celle qu'il a servie le plus fidèlement du monde pendant toutes ces années, veillant à ce que personne n'embête celle qu'il appelait «la madone des animaux » ou ne lui fasse de mal.

Pour la protéger de l'intrusion de touristes sans gêne ou de fans trop curieux, Adrien n'hésitait pas à arroser au jet d'eau ceux qui grimpaient sur le toit de leur voiture pour observer ce qu'il se passait dans le jardin de La Madrague ou ceux qui tentaient de s'approcher à la nage. Une bien mince punition cependant, comparée au mal qu'ils occasionnaient...

Car, chaque fois, Brigitte se sentait traquée, épiée, violée dans son intimité. Chaque fois, elle en souffrait profondément.

Adrien le savait mieux que personne.

D'ailleurs, il ne parlait qu'aux gens qui aimaient BB et lui voulaient du bien, jamais à ses détracteurs. Il disait : «Brigitte, c'est une femme au grand coeur, une grande dame! Tout le monde sait qu'elle fait énormément pour les animaux, mais peu ont conscience qu'elle fait aussi beaucoup pour les gens.

Bon nombre ignorent, par exemple, que chaque année, pour Pâques, elle achète des chocolats et va les offrir aux personnes âgées des Platanes, la maison de retraite de Saint-Tropez.»

Lui, si malade, passait sous silence ses propres souffrances, pour se concentrer uniquement sur l'état de santé de « sa » patronne : « Si seulement elle acceptait de se faire opérer de sa hanche douloureuse, confiait-il dernièrement. Je ne sais pas comment elle fait pour supporter la douleur, elle a tant de courage. J'espère qu'un jour, elle se décidera enfin.»

Irremplaçable

Hélas, lorsque BB se décidera, Adrien ne sera plus là pour le voir, ni l'aider dans sa rééducation. Il s'en est allé, cet été, à la suite d'une longue maladie, mais demeurera à jamais irremplaçable.

Car, plus qu'un gardien, pour Brigitte Bardot et Bernard d'Ormale, son époux, il était l'homme de confiance. Celui qui trouve toujours la bonne solution.

Celui sur lequel on peut se reposer. Même si, aujourd'hui, c'est lui qui repose en paix, pour l'éternité...

Laura Valmont

À découvrir