France Dimanche > Actualités > Brigitte Bardot et Serge Lama : Leur bouleversant appel !

Actualités

Brigitte Bardot et Serge Lama : Leur bouleversant appel !

Publié le 30 avril 2019

Devant l’insupportable fin de vie de certains de leurs amis, Brigitte Bardot et Serge Lama unissent une fois de plus leur destin.

La célébrité est éphémère, les artistes le savent mieux que personne. Et ils sont nombreux à répondre régulièrement aux appels de La Roue Tourne, l’association qui vient en aide à ceux qui galèrent entre deux engagements. Pour sa troisième vente aux enchères, cette structure propose cinquante objets appartenant ou ayant appartenu à des vedettes. L’événement se déroulera mardi 16 avril, de 19 à 21 heures, dans la salle des mariages de la mairie du XIe, place Léon-Blum à Paris.



Les ventes aux enchères

Le blouson de cuir de Johnny Hallyday offert par son ami Pierre Billon, que le rockeur portait à l’occasion de la sortie, en septembre 1983, de son album Entre violence et violon, figure parmi les pièces les plus convoitées. Tout comme le tailleur-pantalon noir, donné par Brigitte Bardot, marraine de l’association, qui l’avait porté à Vienne, en Autriche, le 25 mai 2002, pour recevoir le prix My Way, décerné pour son action en faveur de la cause animale.

Autre « trésor » mis en vente : le costume ivoire, créé par les ateliers Christian Dior pour Serge Lama, président du comité d’honneur de La roue tourne. Il a constitué sa tenue de scène lors de son concert au théâtre du Châtelet en 2014, à l’occasion de ses 50 ans de chansons et de ses 70 ans.

Ses admirateurs tenteront sûrement d’acquérir, pour la bonne cause, deux tableaux peints par Michèle Morgan, offerts par Yves Balmes, son ami fidèle. Quant aux « trucs en plumes » rose fuchsia que Zizi Jeanmaire arborait lors de son récital aux Bouffes du Nord et à l’amphithéâtre de l’Opéra Bastille en septembre 1988, ils devraient faire grimper les enchères à leur zénith.

Pour cet événement exceptionnel, Pierre Devigne, vice-président, a mis à contribution tous ses amis. Herbert Léonard, Roberto Galbès, Pascal Danel, Jean-Luc Lahaye, Marie-Christine Adam ont, entre autres, répondu présent. Pour sa part, Jacqueline Boyer, présidente, a fait don de souvenirs ayant appartenu à sa mère, Lucienne.

Le reste du catalogue constitue un véritable inventaire à la Prévert.

Citons, entre autres, le bracelet de Coccinelle, offert par Thierry Wilson (Zize), son dernier mari ; un buste en plâtre de Jean Cocteau ; un tableau et une boîte à ouvrage peints par Charlotte Julian ; un tableau du compositeur Georges Cros ; deux céramiques réalisées par Jean Marais ; des toiles de Serge Reggiani ; des lithos de Salvador Dalí et Georges Braque, offertes par Georges Israël ; une tête sculptée de Fernandel ; le chapeau haut de forme de l’académicien Maurice Druon ; et le Kangourou d’or décerné à Pierre Bonte par Télé Poche pour ses prestations dans Le petit rapporteur en 1975-1976.

Bref, de quoi séduire tous les admirateurs de ces artistes au grand cœur.

Dominique PRÉHU

À découvrir