France Dimanche > Actualités > Brigitte Bardot et son mari : Ils n'en peuvent plus !

Actualités

Brigitte Bardot et son mari : Ils n'en peuvent plus !

Publié le 8 juin 2015

Du savon, des autocollants, des assiettes et même des espadrilles en l'honneur de Brigitte Bardot. C'en est trop pour le couple Bardot-D'Ormale qui a choisi de sortir de son silence. Une boutique de Saint-Tropez a fait beaucoup de vagues sur la côte, assez pour provoquer la colère et les menaces de l'ancienne actrice.Du savon, des autocollants, des assiettes et même des espadrilles en l'honneur de Brigitte Bardot. C'en est trop pour le couple Bardot-D'Ormale qui a choisi de sortir de son silence. Une boutique de Saint-Tropez a fait beaucoup de vagues sur la côte, assez pour provoquer la colère et les menaces de l'ancienne actrice.Du savon, des autocollants, des assiettes et même des espadrilles en l'honneur de Brigitte Bardot. C'en est trop pour le couple Bardot-D'Ormale qui a choisi de sortir de son silence. Une boutique de Saint-Tropez a fait beaucoup de vagues sur la côte, assez pour provoquer la colère et les menaces de l'ancienne actrice.

Star d'un jour, Star toujours. Les initiales BB font toujours recettes et surtout celles de Sasha de Saint-Tropez, un artiste local qui s'est spécialisé dans la vente de produits dérivés à l'image de Brigitte Bardot. Un commerce inadmissible pour le couple Bardot-D'Ormale qui envisagerait d'avoir recours à la justice contre cette "exploitation abusive" de l'ancienne actrice.

L'ex-muse et sex-symbole de Gainsbourg a choisi de mener des jours paisibles, en marge du monde, avec son mari Bernard d'Ormale dans la Madrague, sa maison de Saint-Tropez. Brigitte Bardot, aujourd'hui âgée de 80 ans en a bel et bien fini avec le faste et le monde du luxe. Il n'est plus question que pour elle de prendre soin de ceux qu'elle aime : sa famille, ses amis et ses animaux. Pourtant, elle si douce et si rare dans les médias a choisi de s'exprimer dans Var Matin, excédée, contre ces boutiques qui pullulent sur la côte et qui se font de l'argent en toute illégalité sur une "exploitation abusive" de son image.

"Bientôt, on va faire des bagnoles avec le nom BB !"

L'affaire ne date pas d'hier. Sasha de Saint Tropez vend depuis plusieurs années des peintures à l'effigie de Brigitte Bardot qu'il a travaillées de ses mains. Assez pour pouvoir en vivre et faire la renommée de son petit magasin. Pourtant ce n'est pas son art qui est attaqué par le couple mais la boutique qu'il a ouverte en avril dernier. En effet, l'artiste aurait décidé d'augmenter ses ventes en multipliant les articles inspirés par la star. Pour le mari de l'actrice, c'en est assez : "On a l'habitude de voir des représentations de BB partout mais là c'est trop ! Dans la boutique, il y a des bougies, des montres, des espadrilles, des assiettes, des tas de trucs ! Bientôt, on va faire des bagnoles avec le nom BB.

Peinture de Sasha de Saint-Tropez

Le point de désaccord est d'autant plus grand entre le boutiquier et le couple que la commercialisation des objets et babioles censés être en l'honneur de l'ancienne comédienne, se fait sans l'accord de cette dernière. "Il ne nous a jamais demandé l'autorisation de le faire" s'est empressé d'ajouter Bernard d'Ormale, visiblement très énervé par la tournure des évènements. Un agacement qui pourrait amener le couple à poursuivre l'artiste devant les tribunaux?

Tandis que le principal intéressé a déclaré ne pas craindre la menace de Brigitte Bardot : "Je ne vois pas pourquoi je devrais retirer des objets, car ils reproduisent mes peintures, qui m'appartiennent", en considérant agir en toute légalité, il n'en a pas moins proposé à l’ancienne actrice, qui a refusé, de reverser quelques deniers au profit de sa fondation. Une façon de se faire pardonner l'argent que continue de percevoir l'artiste de Saint Tropez?

"S'il faut aller en justice, j'irai en justice", affirme le peintre, auquel à répondu M. d'Ormale : "S'il continue, c'est à ses risques et périls".

Le statu quo avant la guerre ?

Célia de Veyle

À découvrir