France Dimanche > Actualités > Brigitte Bardot : Ses animaux en danger de mort !

Actualités

Brigitte Bardot : Ses animaux en danger de mort !

Publié le 19 mai 2015

Le Monoprix de Saint-Tropez donnait ses fruits périmés à Brigitte Bardot pour nourrir ses bêtes. Mais sa direction a changé d’avis, provoquant une grosse colère de la star.

Elle est très en colère, et on la comprend ! La cinquantaine de compagnons que Brigitte Bardot a recueillie dans ses deux maisons, La Garrigue et La Madrague, est en danger de mort. Et pour cause : le Monoprix de Saint-Tropez a décidé de stopper les livraisons de fruits et légumes périmés à l’amie des animaux.

Brigitte Bardot petit formatToujours aussi déterminée quand il s’agit de défendre la cause la plus chère à son cœur, la star a aussitôt réagi en envoyant un courrier au responsable du supermarché. En vain ! « Je suis furieuse. Du jour au lendemain, a-t-elle lancé dans les colonnes de Var-Matin, avec l’arrivée d’un nouveau directeur, on a fait savoir à mon gardien que c’était terminé. Il était interdit de donner quoi que ce soit ! »

Finalement, la direction de la célèbre enseigne a répondu à la pasionaria des bêtes menacées, et précisé qu’« il y a des règles sur les dons […] Nous ne pouvons pas donner à des particuliers, mais à des associations. »

Barbarie

C’est un véritable coup de poignard dans le dos que reçoit alors Brigitte Bardot ! Elle ne sait plus comment se débrouiller pour nourrir ses chevaux, ses chiens, ses chats, ses chèvres, et ses ânes… Un homme a brutalement décidé de lui couper les vivres !

Une situation qui lui semble d’autant plus intolérable que les denrées ayant dépassé la date limite de vente sont jetées à la poubelle par ce même magasin, situé à l’entrée du village.

Cette décision apparaît d’autant plus absurde que la Fondation Brigitte Bardot, reconnue d’utilité publique, existe depuis déjà vingt-neuf ans, et qu’au fil du temps, elle est devenue l’une des plus importantes organisations, en France et dans le monde, à se mobiliser pour la sauvegarde et la protection des animaux.

Mais le nouveau directeur semble n’en avoir cure, ce qui a de quoi énerver celle qui combat la barbarie envers les bêtes, et qui a fait don à la fondation portant son nom de ses propriétés, La Madrague et sa maison située à Bazoches (Yvelines), pour y abriter les animaux abandonnés.

Heureusement, toujours selon Var-Matin, Monoprix s’est depuis excusé pour cette malheureuse affaire. L’enseigne s’est engagée à reprendre contact avec l’icône des années 1960, afin de mettre en place une convention avec sa fondation, qui permettrait de continuer à lui donner les fruits et légumes périmés.

Pour le plus grand bonheur des pensionnaires de Brigitte Bardot !

Nina Collombe

À découvrir