France Dimanche > Actualités > Brigitte Bardot : Son dernier combat

Actualités

Brigitte Bardot : Son dernier combat

Publié le 16 juin 2019

Avec un courage admirable, Brigitte Bardot se lance, à 84 ans, dans un ultime affrontement.

Depuis la synchronisation des mandats législatifs et présidentiels, tous les cinq ans, les gouvernements se succèdent. Et dès qu’un nouveau président accède au pouvoir, quelle que soit sa couleur politique, les espoirs de Brigitte Bardot d’amélioration de la condition animale dans notre pays renaissent. Mais malheureusement, à chaque fois, c’est la même désillusion, un coup de poignard en plein cœur ! À peine a-t-elle fait deux pas en avant pour aller plaider sa cause qu’elle a le sentiment d’en exécuter quatre en arrière, tant rien ne bouge. Les beaux discours qui apaisent les esprits ne se traduisent jamais en actes, et son amertume, elle, demeure immense.

En recevant l’invitation d’Emmanuel Macron, Brigitte avait pourtant imaginé que les choses allaient enfin changer. Durant leur longue entrevue l’été dernier, tous les sujets sensibles avaient été abordés : le broyage des poussins mâles vivants, l’abattage rituel sans étourdissement préalable, la consommation de viande de cheval… Et le nouveau président s’était montré fort « intéressé », BB déclarant alors à son sujet : « Moi qui n’étais pas une fervente de Macron, j’ai été très étonnée et surprise de voir l’attention, le sérieux et la bonne disposition qu’il a eus envers moi. » Aussi, à l’approche de Noël, elle enfonçait le clou en exigeant de sa part un miracle : « Il serait facile, avec un peu de compassion et de volonté, d’améliorer la condition animale dont les souffrances muettes sont une honte pour la France ! »


Mais, six mois plus tard, malgré l’écoute et la bienveillance affichées, Brigitte sent bien qu’une fois encore ces beaux sentiments et ces belles paroles resteront vains. Plus que jamais désemparée par tant d’inactions et de mensonges, notre pasionaria des animaux a décidé d’abattre sa dernière carte. « Je n’ai plus le temps d’attendre ! » nous a récemment confié celle-ci. Elle qui soufflera ses 85 bougies le 28 septembre prochain et vient de se lancer à corps perdu dans un dernier combat. À la veille des élections européennes, ce dimanche 26 mai, elle invite tous les Français qui aiment les animaux à voter pour le Parti animaliste.

« Je soutiens “Animaliste”, nous a-t-elle encore avoué, car je suis écœurée par l’indifférence des autres partis au sujet des animaux. Et je souhaite évidemment que [sa liste] remporte un franc succès pour le futur de ces derniers. » La formation milite notamment pour l’établissement d’une charte des droits des animaux et la création d’un ministère ou secrétariat voué à la lutte contre la maltraitante et l’expérimentation animales, ou encore à la réduction de 25 % de la consommation de produits d’origine animale dans l’alimentation à l’horizon 2025. Charte soutenue par de nombreuses personnalités telles que Robert Hossein, Mylène Demongeot, Henry-Jean Servat, Sophie Darel et Laurent Baffie, entre autres.

Ces engagements ne pouvaient que réjouir le cœur de Brigitte. « Les noms qui portent cette liste sont importants, nous a-t-elle expliqué, mais ce sont surtout les améliorations concernant la condition des animaux qui sont prioritaires et urgentes. Je compte sur tous ceux qui sont écœurés par tout ce qu’on leur fait subir, pour nous rejoindre sur “Animaliste” ! » Se donnant à fond dans cette nouvelle mission, l’ex-actrice a même tourné un clip pour la chaîne YouTube de ce parti, dans lequel elle implore : « Si, comme moi, vous aimez les animaux et êtes scandalisés par les traitements abominables qu’on leur fait subir, et parce qu’il n’y a aucun progrès en France, rien, votez pour eux. Moi, je leur ai donné ma vie, alors vous, donnez-leur votre voix. » 

Déplorant également que ses luttes demeurent encore bien trop nombreuses. « Tout est à faire, a-t-elle même lancé, rien n’a évolué depuis que je me suis engagée dans ce dur combat il y a quarante-sept ans. Alors, mes coups de gueule deviennent parfois violents pour tenter de faire bouger les choses. Car je n’ai plus le temps d’attendre ! » 

Ce mois de mai invite donc les Français à se rendre nombreux aux urnes, ainsi qu’à redécouvrir les plus belles chansons du sex-symbol des sixties et deux de ses films mythiques, Et Dieu créa la femme, de Roger Vadim, et Le mépris, de Jean-Luc Godard. « C’est magnifique, la sortie de ce coffret de mes chansons et de mes films, ça me rappelle de jolis souvenirs. Mais, mon cœur est occupé par tant d’atrocités concernant les animaux que cela fait bien longtemps que je n’ai plus l’envie de chanter… même sous la douche. »

Et parce que vous êtes très nombreux à l’aimer et à nous écrire pour demander de ses nouvelles, BB a tenu à vous adresser ces quelques mots : « À tous les lecteurs de France Dimanche, je dis merci ! Merci de ne pas m’oublier, de me soutenir dans mon combat et de m’être fidèle. S’ils pouvaient manger moins de viande, ils me feraient un merveilleux cadeau. »

Caroline BERGER

À découvrir