France Dimanche > Actualités > Brigitte et Emmanuel Macron : Elle se bat pour le garder !

Actualités

Brigitte et Emmanuel Macron : Elle se bat pour le garder !

Publié le 29 avril 2016

Absorbé par sa charge ministérielle, fêté par tous et toutes, le benjamin du gouvernement, Emmanuel Macron n’a plus de temps à consacrer à son � épouse  Brigitte� qui a peur qu’il lui échappe.

Depuis quelques mois, elle se demande quelle mouche a bien pu la piquer. Brigitte Trogneux, alias madame Macron, vivait bien tranquillement dans le centre de Paris, dans son appartement familial, au milieu des livres et des bibelots rapportés du monde entier.

Et voilà que l’épouse du ministre de l’économie et des Finances Emmanuel Macron, a récemment déménagé pour rejoindre son mari dans la forteresse de verre des bords de Seine… Autrement dit, Bercy, où le benjamin du gouvernement, âgé de 38 ans, dispose d’un logement de fonction, moderne, mais froid. Très froid.

A la nuit tombée, dans ce quartier du XIIe arrondissement, il n’y a plus grand-chose à faire. Et Brigitte s’ennuie, tandis que son époux travaille 18 heures par jour. Entre ses petits déjeuners de service, ses réunions internes avec les huiles du gouvernement, ses voyages à l’étranger et sa précampagne présidentielle qui ne dit pas son nom, il est devenu un fantôme.

L’appartement de Bercy n’est pourtant pas désagréable. Il est bien décoré, avec sa moquette beige et ses canapés en cuir rouge. Le soir, devant les grandes baies vitrées, Brigitte peut contempler le fleuve et les grands monuments parisiens qui s’allument un à un : Notre-Dame, le Panthéon, la tour Eiffel…

Hors norme

Mais son époux, lui, est ailleurs. « Brigitte a abandonné la plupart de ses activités pour partager l’existence d’Emmanuel, être avec lui, raconte une de ses amies. Elle a cru que ce serait une bonne idée d’habiter là. Elle se rend compte qu’il est happé par sa nouvelle notoriété. Il se rêve en président. Elle ne le dira jamais mais elle a peur qu’il lui échappe pour de bon. Elle préférait sa vie d’avant. »

->Voir aussi - Valérie Trierweiler : Son livre, sa vengeance !

Qu’il lui semble loin à présent, le temps de la passion. Lorsque cette professeure de français du lycée La Providence à Amiens avait croisé pour la première fois cet élève de 1ère, jouant à merveille une pièce de théâtre de Milan Kundera, elle l’avait trouvé brillant, drôle, enjoué et terriblement précoce. Il avait 16 ans, elle 36. Et leur amour allait tout emporter sur son passage.

Pour le beau jeune homme, Brigitte quitte son premier époux (dont elle a eu trois enfants), au risque de se brouiller avec sa famille plutôt conservatrice. Les deux amants qui ont très longtemps vécu leur histoire en secret se marient au Touquet en 2007. Il a alors 29 ans, elle 49.

« Leur histoire a longtemps tenu, grâce à leur complicité intellectuelle, leur passion commune pour la littérature, leur admiration réciproque », assure un ami de ce couple hors norme.

Oui, mais ça, c’était avant. En quelques semaines, l’ex-haut fonctionnaire inconnu du grand public est devenu la coqueluche des médias, l’étoile montante dans les sondages. Un des prétendants les plus solides pour 2017. Qui l’eût cru ? Son mouvement politique, En Marche, engrange les adhérents : 50.000 en quelques jours. Du jamais vu sous la Ve République.

Et Brigitte dans tout ça, comment vit-elle cette fulgurante ascension ? Pas très bien. La politique et le pouvoir, elle s’en méfie depuis toujours. Et surtout, son homme n’est plus à la maison. D’ailleurs, des rumeurs bruissent dans Paris. Les liens seraient distendus.

L’intéressé dément. « Ce qui m’importe le plus, au-delà de tout, de mon engagement, c’est mon couple. Donc je ne laisserai personne m’embêter là-dessus », déclarait-il le 15 avril, lors d’un voyage à Londres... (...)

Vous voulez en savoir plus ? Achetez la version numérique du magazine ! 0,99€ seulement

Claude Leblanc

À découvrir

Sur le même thème