France Dimanche > Actualités > Brigitte Macron : Ce reproche qu’elle a fait au président !

Actualités

Brigitte Macron : Ce reproche qu’elle a fait au président !

Publié le 21 octobre 2021

.photos:stephane-lemouton-/-bestimage
© Stephane Lemouton / Bestimage Le président de la république, Emmanuel Macron et la première dame, Brigitte Macron reçoivent Sergio Mattarella, Président de la République italienne et sa fille Laura Mattarella pour un dîner d'Etat au palais de l'Elysée, Paris, le 5 juillet 2021

Un livre sur les coulisses du quinquennat d’Emmanuel Macron est sorti il y a quelques jours. Gérard Davet et Fabrice Lhomme, auteurs de l’ouvrage « Le Traître et le Néant », y font notamment des révélations sur le couple présidentiel. Brigitte Macron, mise à l’écart ? C’est ce qu’ils affirment...

Gérard Davet et Fabrice Lhomme, tous deux reporters pour le journal Le Monde, ont sorti le 13 octobre dernier, aux éditions Fayard, Le Traître et le Néant, leur nouveau livre sur les coulisses du quinquennat d’Emmanuel Macron. Outre l’aspect purement politique, les deux journalistes ont également révélé de nombreux détails sur le couple présidentiel. Par exemple ? On apprenait qu’après que le chien de François Hollande a détruit les lunettes de Brigitte Macron lors d’un dîner, cette dernière a envoyé la facture à l’ex-président de la République afin d’être remboursée. Alors à la tête de l’Etat français, l’homme politique avait été stupéfait par cette demande et ce n’est pas tout !


Gérard Davet, qui expliquait que le titre de son livre avec Fabrice Lhomme, Le Traître et le Néant, leur semblait « évident » car « ils étaient très nombreux à avoir employé l'expression de traîtrise et à l'assumer, même parmi les macronistes », s’est confié à nos confrères de Gala. Il raconte que dès le début du quinquennat d’Emmanuel Macron, une garde rapprochée, baptisée « Les Mormons », s'est constituée autour du président. Le journaliste ajoutait que cela n’avait parfois pas été du goût de la Première dame qui s’est sentie inquiète d’être mise à l’écart. Frédéric Mitterrand, de passage dans l’émission C à vous, en novembre 2020, déclarait pourtant : « Emmanuel Macron n'a qu'une seule amie, c'est sa femme ». Et selon Gérard Davet dans les colonnes de Gala, cela n’aurait pas suffi à rassurer Brigitte Macron.

Déjà en 2016, on apprenait que la femme du président ne s’entendait pas avec Ismaël Emelien, le conseiller spécial d’Emmanuel Macron, qui jugeait l’ex-professeure de français trop « bling bling » et avait tenté de l’évincer. Dans les colonnes du Point on apprenait, par exemple, qu’Ismaël Emelien aurait même conseillé à Emmanuel Macron, « sur la base d’études qualitatives », de « mettre moins en avant sa femme », chose qui n’a pas plu à cette dernière qui aurait alors souhaité que le conseiller soit remplacé. Dans le livre qu’il a co-écrit avec Fabrice Lhomme, Gérard Davet confiait : « Elle se plaignait du fait qu'il ne l'écoutait plus, s'inquiétait du pouvoir de l'Enarchie autour de lui, et de l'influence de ceux que l'on a surnommés les 'Mormons', parmi les lesquels le conseiller Ismaël Emelien ou le ministre Benjamin Griveaux ». 

Le rôle de Brigitte Macron auprès de son époux n’est pas à négliger, puisqu’en février dernier, dans Le Point, on apprenait qu’elle aurait joué un rôle important dans la décision du président pour un nouveau reconfinement ou non. Elle aurait notamment été l'une des premières à le prévenir des risques que cette mesure pouvait engendrer. Nos confrères du Point insistaient d’ailleurs : « Il ne faut pas négliger, dans cette affaire, la part de la première dame » qui « vient souvent renforcer les convictions » du président. Le média rappelle d’ailleurs que c’est Brigitte Macron qui a repéré Jean-Michel Blanquer, l’actuel Ministre de l'Éducation nationale, lorsqu’il a participé à une émission de radio sur Europe 1. La journaliste du Point Nathalie Schuck expliquait que la future Première dame a eu pour lui un « coup de foudre intellectuel ». « Elle décide d'acheter son livre, d'en faire une fiche. Et le soir même, elle dit à son mari : ‘Lui, il faut que tu le reçoives, que tu le rencontres’ ». On ne peut donc pas dire que la Première dame ait tant que ça été mise à l’écart...

Kahina Boudjidj

À découvrir

Sur le même thème