France Dimanche > Actualités > Camping Paradis : La série accusée de racisme !

Actualités

Camping Paradis : La série accusée de racisme !

Publié le 29 mai 2018

Partie de la série en 2012, Princess Erika confie avoir été victime de discrimination sur le tournage de « Camping Paradis »…

Camping Paradis, un paradis devenu artificiel ? C’est en tout cas l’avis de Princess Erika, dit « Rosy » dans les quatre premières saisons de la série. Cette semaine, l’actrice de 54 ans est revenue sur les raisons de son départ au micro de la radio Voltage.

« J’étais la moins bien payée », confie-t-elle, d’une voix affirmée. Présente sur le tournage de la série de 2006 à 2012, celle qui fut remplacée par la suite par l’actrice Aurélie Konaté affirme avoir été payée 1 500 euros par jour de tournage, une somme inférieure à celle que toucheraient ses camarades : « J’étais payée très très bien, mais moins que les autres ».


Pourtant, la jeune femme l’affirme, ce n’est pas l’argent qui a motivé sa décision : « Je suis partie parce qu’ils ne me donnaient plus assez de texte », a-t-elle révélé. Mis bout à bout, ces différences de traitement sont à relier, selon elle, au phénomène décrit dans le livre « Noire n’est pas mon métier » dans lequel de nombreuses actrices de couleurs dénoncent être victimes au quotidien de racisme et de sexisme dans le monde du cinéma… Ne se sentant pas à sa place sur le tournage, la jeune femme a même affirmé que « même si [elle] n’avait pas ouvert sa gueule, [elle] serait partie à la longue »…

Une chose est sûre : si les faits que dénoncent Princess Erika étaient avérés, la série ne l’emportera pas au paradis.

Julia NEUVILLE

À découvrir