France Dimanche > Actualités > Carla Bruni-Sarkozy : Une si douloureuse rupture !

Actualités

Carla Bruni-Sarkozy : Une si douloureuse rupture !

Publié le 2 juillet 2019

Carla Bruni-Sarkozy a annoncé la fin d’une belle aventure qu’elle a vécue avec Nicolas.

S’il est une union sur laquelle personne n’aurait parié, c’est bien la leur ! Pourtant, durant plus de dix ans ils ont été la preuve que l’alliance des contraires est non seulement possible mais peut donner le meilleur, telle la naissance de leur petite Giulia en 2011.

Par amour, Carla Bruni a mis sa carrière d’artiste entre parenthèses pour endosser le rôle, pas toujours évident, de première dame. Par amour toujours, elle a soutenu son époux durant la campagne de 2012, se disant à l’issue du scrutin : « Triste pour lui, mais soulagée qu’il ne soit pas réélu. » Il y a quelques semaines encore, elle prenait bec et ongles la défense de son « Raymond », accusé d’avoir financé illégalement sa campagne de 2007. Sur sa page Instagram, l’ex-mannequin a en effet repris un article du Journal du dimanche consacré à Nicolas Sarkozy, pour en souligner tous les passages qui l’innocentaient.


Le charme qui pendant toutes ces années l’a unie à cet homme si différent d’elle se serait-il rompu ? à 51 ans, cette belle affranchie, qui se qualifie elle-même de « décalée », aurait-elle décidé de reprendre sa chère indépendance ? Le samedi 15 juin, en effet, toujours sur Instagram, elle annonçait la fin de sa belle aventure et sa décision de mettre la clé sous la porte…

En 2009, déterminée à user de son statut de première dame pour mener des actions qui lui tenaient à cœur, la chanteuse créait la Fondation Carla Bruni-Sarkozy. Une institution caritative et privée, destinée à lutter contre l’illettrisme et à faciliter l’accès à la culture, à l’éducation et au savoir. Mission exigeante, laborieuse et chronophage dans laquelle l’interprète de Quelqu’un m’a dit s’est beaucoup investie, encouragée par son cher mari.

« Nous sommes allés dans les hôpitaux, les prisons, auprès des enfants malades, des familles démunies, des étudiants défavorisés, des sans-abri », explique-t-elle. Hélas, si elle peut se targuer d’un bilan positif, Carla n’est aujourd’hui plus en mesure de poursuivre ses actions.

Et c’est le cœur serré, qu’elle a fait part de la triste nouvelle, bien consciente que malgré le travail accompli, sa mission était loin d’être achevée. « Aujourd’hui prend fin l’action de ma fondation. […] Il m’est impossible de résumer ces dix années. J’espère de tout cœur avoir été utile. »

Si elle ne dit rien des raisons qui l’ont amenée à prendre cette décision difficile, rassurez-vous, l’amour qu’elle porte à son homme n’est, lui, pas près de prendre fin. Comme elle le confiait sur France Culture en février dernier : « C’est un gentleman hallucinant, […] un dominant, un alpha, un bagarreur, le contraire de l’eau tiède ! »

Quant à Carla, si l’arrêt de sa fondation va lui permettre de passer plus de temps avec Giulia et Nicolas, elle n’en poursuit pas moins son combat, comme elle l’écrit sur Instagram : « Je soutiendrai à titre personnel, comme je l’ai toujours fait, les causes qui me tiennent à cœur. » Et de cœur, la belle n’en manque pas…

Lili CHABLIS

À découvrir