France Dimanche > Actualités > Carla Bruni : Vive la mariée !

Actualités

Carla Bruni : Vive la mariée !

Publié le 11 janvier 2008

Dans quelques jours, il se pourrait bien que les Français se mettent à crier à propos de Carla Bruni... «Vive la mariée !»Dans quelques jours, il se pourrait bien que les Français se mettent à crier à propos de Carla Bruni... «Vive la mariée !»

En effet, si l'on en croit les révélations que viennent de faire nos confrères du Journal du Dimanche, notre président de la République et la jolie Carla Bruni devraient convoler en justes noces très prochainement, le 8 ou le 9 février prochain, pour être exact.

Un heureux événement qui n'étonne qu'à moitié quand on voit, depuis leur premier rendez-vous public à Disneyland, avec quelle rapidité leurs apparitions officielles se sont multipliées, preuve que leurs sentiments n'ont cessé de s'intensifier et que les deux tourtereaux ne peuvent plus se passer l'un de l'autre.

Déjà, tout juste un petit mois après leur rencontre coup de foudre, plus amoureux que jamais de sa belle et toujours au top, Nicolas Sarkozy n'avait pas hésité à lui passer la bague au doigt. Un signe si symbolique qu'il aurait dû nous alerter sur le sérieux de leur liaison !

->Voir aussi - Nicolas Sarkozy et Carla Bruni : La lune de miel gâchée !

D'ailleurs, il suffisait de voir la bague ornée d'un somptueux cœur en diamant rose signé Victoire de Castellane, créatrice pour la très célèbre maison Dior, que Nicolas a offert à Carla, pour comprendre que ce magnifique bijou annonçait déjà leurs fiançailles et, évidemment, une prochaine union.

Quant à celle qui pourrait bien devenir très vite la première dame de France, en gage de son amour pour Nicolas, et pour lui prouver combien entre eux tout est devenu possible, elle lui a offert une superbe montre en acier gris du fameux horloger suisse Patek Philippe.

Si la France semble déjà se réjouir de l'annonce du grand événement, il est une personne particulièrement qui n'a pu retenir sa joie : la maman de l'ex top modèle.

Envahie par un trop plein d'émotion, Marisa Borini a, en effet, vendu la mèche à la presse italienne : « Le président m'a demandé sa main, a-t-elle déclaré. Je lui ai dit : " Monsieur le Président, je n'ai aucune raison de vous la refuser ! " »

Il faut dire qu'étant présente lors de la visite officielle de Nicolas Sarkozy au Vatican, la mère de Carla avait eu le privilège de découvrir de manière plus intime son futur gendre. Ce qui l'avait incité à déclarer dans Le Parisien :

Main dans la main

« Carla vit une authentique histoire d'amour. Je pense qu'ils peuvent très bien se compléter avec Nicolas. » Cependant, comme toutes les mamans du monde, Marisa ne peut s'empêcher de s'inquiéter pour le bien-être de sa fille. Après lui avoir rendu visite à l'Élysée où la future madame Sarkozy a, apparemment, déjà élu domicile, sa mère a tenu à préciser : « Si Carla devient la première dame de France, elle devra garder pour elle un lieu et du temps pour écrire. »

Pour l'heure, l'artiste ne semble pas avoir vraiment le temps de composer... De Louxor à Petra en passant par Charm El-Cheikh, Carla et Nicolas ne cessent de multiplier les voyages... «prénuptiaux» !

Ne pouvant se passer l'un de l'autre, on les a en effet vus se promener, main dans la main, dans les ruines de la cité nabatéenne, leurs lunettes noires parvenant tout juste à dissimuler leur immense bonheur.

Présentations

Le petit Aurélien, fils que Carla a eu avec le philosophe Raphaël Enthoven, était même juché sur les épaules de son futur beau-père. Le 31 décembre dernier, juste avant d'adresser ses vœux aux Français, le président n'a d'ailleurs pas résisté au plaisir de présenter sa jolie fiancée aux ministres et secrétaires d'État présents ce soir-là : Roger Karoutchi, André Santini ou encore Christine Albanel.

Certains se demandent peut-être pourquoi Nikolas Sarkozy semble pressé d'officialiser son idylle. Peut-être est-ce parce qu'en amour comme en politique, c'est un fonceur ! Sans doute est-ce aussi, parce qu'il a plus que jamais conscience que ce mariage réglerait bien des problèmes de protocole.

Problèmes qui se sont posés en Égypte, et se poseront certainement lors de leur éventuel voyage en Inde, une visite officielle étant prévue le 24 janvier. Des petits soucis de convenance qui devraient, toutefois, être vite oubliés car, à la demande de Nicolas, Carla Bruni aurait dit « oui »!

Laura Valmont

À découvrir