France Dimanche > Actualités > Carla : Recadrée par Nicolas !

Actualités

Carla : Recadrée par Nicolas !

Publié le 23 avril 2019

C’est au cours d’un dîner que la scène a eu lieu entre Carla et Nicolas Sarkozy.

Depuis qu’ils se sont croisés lors d’un dîner en novembre 2007, rien ne semble pouvoir faire vaciller la flamme qui brûle dans le cœur de ces deux âmes sœurs. Douze ans que Carla Bruni et Nicolas Sarkozy se sont mis à regarder dans la même direction, ne cessant jamais, l’un et l’autre, de s’émerveiller de leur belle histoire d’amour, qui dure ! 

« On s’est rencontrés au bon moment, confiait-elle l’an dernier dans les pages de Gala. […] On est très différents : quand j’ai chaud, il a froid. Il se couche à 22 h, quand je commence à composer. Entre nous, il y a un équilibre, une force. Nous avons beaucoup de chance. »

D’ailleurs, à peine un an après être tombée follement amoureuse de l’homme politique, l’ex-première dame clamait déjà sa passion dans un livre d’Yves Azéroual et Valérie Bénaïm paru en 2008 et intitulé Carla et Nicolas, la véritable histoire : « Ça a été immédiat, je ne m’attendais pas à quelqu’un de si drôle, de si vivant. Son physique, son charme et son intelligence m’ont séduite. Il a cinq ou six cerveaux remarquablement irrigués. »

Des compliments à l’égard de son « Raymond » que la belle quinqua, devenue maman le 19 octobre 2011 d’une ravissante petite Giulia, ne se lasse pas d’exprimer dès qu’elle en a l’occasion. Ainsi, le mois dernier, alors que le couple fêtait à Venise ses noces de corail, la charmante artiste publiait sur son compte Instagram : « Il y a 11 ans aujourd’hui à 11 h du matin, nous nous sommes mariés, mon amour… Et 11 ans après nous marchons encore main dans la main… Chanceux. »

Si, côté cœur, les deux tourtereaux restent sur la même longueur d’onde, côté sens, il semble bien qu’ils jouent également la même mélodie. Un accord parfait que celle qui a fait tourner la tête de très nombreux prétendants et celui dont la réputation d’amant passionné n’est plus à faire affichent volontiers devant le monde entier ! Comme en 2016, lors des élections législatives, quand, sans crier gare, Nicolas Sarkozy avait eu ce geste très intime avec sa femme avant de monter sur scène pour faire son discours : « Ils se sont mis à se rouler un patin, très long, très langoureux, devant tout le monde, a raconté un proche dans Les péchés capitaux de la politique, d’Olivier Beaumont. Une pelle monumentale, interminable […] C’était carrément bizarre, et surtout très gênant. »

Mais si l’amour qui tisse les liens du cœur et enchaîne les corps ne s’est jamais éteint, cela ne veut pas dire que, comme tous les amoureux, les Bruni-Sarkozy ne traversent pas de temps en temps quelques petites crises, au point de parfois s’agacer… Ainsi, découvre-t-on dans Tout restera en famille, un livre du journaliste Ludovic Vigogne, qui vient de paraître aux éditions Fayard, une scène incroyable où, choqué par l’attitude primesautière et provocatrice de sa dulcinée, Nicolas a dû la recadrer !

Ce moment gênant et extrêmement déroutant a eu lieu en janvier 2018, lors d’un dîner donné à Bercy par le ministre de l’Action et des comptes publics, Gérald Darmanin, pour fêter les 63 ans de Nicolas Sarkozy. Cet ancien chef de cabinet de David Douillet, alors secrétaire d’État chargé des Français de l’étranger, a été directeur de la campagne de l’ancien dirigeant de l’UMP. Resté très proche de son patron, il entretient un lien quasi filial avec lui. De son côté, l’ex-égérie de Karl Lagerfeld est une grande fan du maire de Tourcoing, âgé de 36  ans. C’est pourquoi, afin de célébrer l’anniversaire de son ami, Darmanin a tenu à organiser ce dîner. Mais ce soir-là, il n’était vraiment pas à la fête, se trouvant alors au cœur d’une enquête préliminaire suite à une plainte pour viol déposée en 2009. 

Une fois installés autour de la table de leur hôte, il faut bien avouer que la plupart des invités se révèlent assez moroses et n’arrivent pas à se relaxer, ne pouvant s’empêcher d’évoquer l’affaire. C’est alors que Carla décide d’intervenir, afin de détendre une atmosphère à couper au couteau. Et pour dérider ses compagnons de tablée, l’épouse du roi de la soirée y va franco, utilisant une arme qui a souvent fait ses preuves : l’humour ! 

« Heureusement, Carla a décidé de s’en charger, écrit l’auteur de Tout restera en famille. Elle revient longuement sur un point : Gérald et la plaignante sont allés aux Chandelles, un club échangiste renommé de la capitale. On sait quand même où on met les pieds, non ? » Certes… Et l’ambianceuse d’ajouter en riant, à l’intention de son chéri : « Nicolas, lui, ne m’a jamais emmenée aux Chandelles ! » Une plaisanterie qui fait éclater de rire l’assistance, à l’exception notable de l’ex-chef de l’état ! 

« Gentiment, son époux lui demande quand même de se calmer », précise le journaliste de L’opinion dans son ouvrage. 

Heureusement, depuis, la plainte contre Gérald Darmanin a été classée sans suite, et les Bruni-Sarkozy ont surmonté sans encombre ce moment de tension.

Clara MARGAUX

À découvrir