France Dimanche > Actualités > Caroline de Monaco : Elle vole au secours d’Ernst-August

Actualités

Caroline de Monaco : Elle vole au secours d’Ernst-August

Publié le 26 février 2016

Même s’ils sont séparés depuis 2009, ils sont toujours mariés � et la princesse Caroline de Monaco n’a pas hésité quand le père d’Alexandra l’a appelée à l’aide…

Par une sombre journée de février, une limousine remonte la longue allée privée qui mène au pavillon de chasse du prince Ernst-August de Hanovre. À bord de la voiture, la princesse Caroline de Monaco et sa fille de 16 ans, Alexandra, le visage inquiet, regardent défiler les hauts sapins alourdis par la neige.

L’inquiétude que doit sans doute ressentir en cet instant Caroline pour celui qui est toujours son époux malgré leur séparation en 2009 semble hélas justifiée. Selon le magazine allemand Bunte, le prince se serait en effet retiré dans son immense domaine autrichien de Gmunden, d’où il ne sort que très rarement. En fait, on ne l’a pas vu dans une réunion officielle depuis 2014.

->Voir aussi - Caroline de Monaco : Devant la justice

Seul

Récemment, le 29 janvier, ce sont ses deux fils, Ernst-August Jr et Christian, qui l’ont représenté aux obsèques de la princesse de Leiningen. Coupé du monde, loin de sa famille et de ses amis, Ernst-August, caché derrière les hauts murs de son pavillon de chasse s’enfonce de plus en plus dans la dépression, et n’a comme seuls compagnons que ses chiens.

Il faut dire que ces dernières années ont été dures pour cet enfant terrible du Gotha qui a perdu coup sur coup deux êtres qui lui étaient chers. En juillet 2014, la mort, des suites d’un cancer, de Lars Korschen, propriétaire de l’hôtel Peponi, sur l’île de Lamu, au Kenya, où Ernst August a lui-même une maison, l’avait profondément meurtri.

->Voir aussi - Caroline de Monaco : Humiliée par son époux !

Cette première épreuve a été suivie, encore selon Bunte, par sa séparation fin 2014 d’avec la brune Simona, qui partageait sa vie depuis cinq ans. En avril de cette même année, le prince avait été en effet surpris en train de roucouler avec l’ancienne reine de beauté roumaine, de trente-quatre ans sa cadette, sur une terrasse de café à Ibiza. En octobre, ils avaient même affiché leur amour lors du vernissage de l’exposition du bicentenaire des joailliers Köchert.

Aujourd’hui la belle s’est envolée, et Ernst-August est un homme seul, meurtri. La lignée du prince est en effet marquée depuis des siècles du sceau de la tragédie. C’est donc probablement le cœur plein d’angoisse que la fille aînée de Rainier s’est souvenue du suicide du frère cadet de son époux, qui s’est tiré une balle dans la tête à la découverte du corps sans vie de sa femme, Isabella, victime d’une overdose.

Alors craignant peut-être qu’un nouveau drame se produise, la princesse a décidé de voler à son secours, comme elle l’a toujours fait. Toujours selon Bunte, elle se bat comme une lionne pour sortir Ernst-August de son isolement et l’aider à chasser ses vieux démons. Car la maman d’Alexandra ne peut pas abandonner cet homme qui a toujours une place à part dans son cœur.

Caroline a longtemps été follement éprise de ce charmeur qu’elle a croisé pour la première fois à Londres, dans les années 70. Ils sont du même monde, de toutes les soirées à la mode, de tous les galas de charité, à New York ou à Monaco. Ils skient ensemble à Saint-Moritz (Suisse) ou à Zürs (Autriche), mais en toute amitié, même si le vœu secret de la princesse Grace est de les marier.

Courageuse

Ce beau rêve n’est pas loin de se réaliser lorsque fin 1995, dans un restaurant branché de New York, Caroline a le coup de foudre pour son ami d’enfance. Un coup de foudre mutuel. L’année suivante, les amoureux partent en croisière dans des endroits paradisiaques, en Turquie ou en Birmanie.

Et puis, soudain, tout s’accélère. Le 10 septembre 1997, le divorce est prononcé entre le prince et sa femme, Chantal Hochuli. Il est désormais libre d’aimer Caroline, veuve depuis la disparition de Stefano Casiraghi en 1990. Reste néanmoins un problème de taille : le prince est protestant et Caroline catholique, comme tous les Grimaldi.

Mais leur amour triomphe de cet obstacle. Le 23 janvier 1999, la princesse, ravissante dans un tailleur Chanel, épouse civilement Ernst-August dans la galerie des Glaces du palais princier de Monaco. Le Gotha n’a pas été invité. Seuls témoins de leur bonheur : la famille et quelques intimes du couple, triés sur le volet. Ce bonheur est couronné, six mois après leur union, le 20 juillet 1999, par la naissance de la petite princesse Alexandra, leur rayon de soleil.

Pourtant le sort s’acharne sur Caroline... (...)

Vous voulez en savoir plus ? Achetez la version numérique du magazine ! 0,99€ seulement

Catherine Venot

À découvrir