France Dimanche > Actualités > Caroline de Monaco : Un nouvel homme dans sa vie !

Actualités

Caroline de Monaco : Un nouvel homme dans sa vie !

Publié le 9 mars 2020

.photos:bestimage
© BESTIMAGE Caroline de Monaco

A 63 ans, après des années de solitude, Caroline de Monaco a retrouvé une âme sœur avec qui tout partager…

Derrière son allure un peu guindée, sa beauté un rien glacée, sa retenue coutumière, on savait que la princesse Caroline cachait le cœur brûlant d’une femme passionnée. Amoureuse, l’aînée des enfants de Rainier et Grace l’a en effet été, absolument, entièrement, se plongeant dans ses histoires d’amour comme si c’était son unique raison de vivre.

On se souvient de son engouement, on pourrait presque dire de son envoûtement, pour un homme de presque dix-sept ans plus âgé qu’elle, play-boy notoire, Philippe Junot. Ses parents n’approuvaient pas cette relation, mais pour la jeune femme de 21 ans, l’amour était plus fort que tout. Elle épousait son amant le 28 juin 1978. Mais son enthousiasme avait été de courte durée, puisque moins de deux ans plus tard, elle divorçait. On avait un peu trop vu son mari en compagnie d’autres femmes que celle qui portait son nom…


Blessée, meurtrie, la jeune princesse trouvera réconfort et douceur auprès de son ami d’enfance Robertino, le fils d’Ingrid Bergman et Roberto Rossellini. Si des bruits de mariage circulent alors sur le Rocher, une nouvelle passion emportera tout sur son parcours : celle qu’elle va vivre avec le champion de tennis Guillermo Vilas… Mais le feu brûlant de cette liaison s’éteint vite. Le rappel de la réalité est violent, lorsque sa mère, Grace, disparaît le 14 septembre 1982, dans un terrible accident de voiture…

En juillet 1983, Cupidon revient sur le devant de la scène. Un nouvel amour s’allume dans le cœur de la belle princesse, qui s’appelle Stefano Casiraghi. Enfin, Caroline semble avoir trouvé l’homme en qui elle peut avoir confiance. Il deviendra en effet le père de leurs trois enfants. Le mariage a lieu en 1983. L’épouse a 26 ans, et son bonheur se lit sur son visage. Mais le destin ne semble pas aimer l’amour. Le 3 octobre 1990, Stefano meurt tragiquement dans un accident d’offshore. Caroline sent une grande partie d’elle mourir avec lui. Jamais, pense-t-elle, elle ne reviendra de son immense chagrin.

La princesse se retire alors de la vie monégasque. Comme elle se retire en elle, absente à la vie. Une douce solitude semble vouloir la prendre avec elle, jusqu’à ce qu’elle croise le regard du comédien Vincent Lindon. Ensemble, ils vivront une belle histoire. Mais c’est avec un ami d’enfance, le prince Ernst August de Hanovre, que Caroline espère que l’amour durera. Elle l’épouse en janvier 1999, et a le bonheur de donner le jour à son quatrième enfant, Alexandra.

Hélas, comme on le sait, des divergences avaient peu à peu séparé les deux époux. Et cela faisait une dizaine d’années que Caroline semblait avoir trouvé une sorte d’équilibre, profitant de la vie, heureuse de ses responsabilités à Monaco et, surtout, d’être devenue grand-mère.

Seule, certes. Mais peut-être avait-elle pensé que sa solitude lui convenait. Pas de bonheur ravageur, mais pas de souffrance non plus. Il est possible d’imaginer que la princesse avait plus ou moins renoncé à partager son existence. Un sentiment qui s’était sans doute encore renforcé quand la mort lui avait retiré son grand ami, son confident, son âme sœur depuis ses 16 ans : le couturier Karl Lagerfeld. « C’est difficile de décrire ce qui nous unissait, avait-elle confié à Nous Deux. Les mots sont bien en deçà de la réalité. On avait le même humour. Les mêmes choses nous faisaient rire. En quarante ans d’amitié, on avait fini par bien se connaître et développer nos petits codes. » Oui, avec la disparition de Karl, en février 2019, qui la comprenait si bien avec son âme d’artiste, Caroline avait sans doute un peu plus accusé le poids de sa solitude.

Et puis… Et puis, un miracle ! Celui du renouveau, de la joie, du partage ! Celui de la complicité et de la compréhension. Un nouvel homme est arrivé dans la vie de Caroline. Cet homme, c’est Christian Louboutin. Le célèbre créateur de chaussures à la semelle rouge… C’est en effet lui qui va reprendre le rôle que Karl occupait : celui de concevoir les magnifiques décors et l’ambiance du prochain Bal de la Rose de Monaco, qui aura lieu le 21 mars prochain ! Une cérémonie caritative à laquelle la princesse est très attachée ! Cette année, c’est sous le signe de l’Inde et de Bollywood, thème choisi par le grand styliste, que la fête se déroulera. Et que, complice, Caroline illuminera la soirée par sa présence et sa beauté…

Laurence PARIS

À découvrir