France Dimanche > Actualités > Caroline et Charlène : Entre elles, c’est la guerre !

Actualités

Caroline et Charlène : Entre elles, c’est la guerre !

Publié le 1 avril 2016

Caroline et Charlène : La première aime les  mondanités  et la vie du Gotha, tout ce que la seconde exècre et ne fait même plus mine d’apprécier…

En juillet prochain, Charlène et Albert célébreront leurs cinq ans de mariage. Fêteront-ils ces noces de bois, eux dont l’union, depuis les débuts, n’a cessé de susciter interrogations et inquiétudes ? Souvenez-vous du jour même de la cérémonie : droite comme un i, dans sa robe immaculée, la nageuse sud-africaine au visage de poupée semblait figée, comme tétanisée par l’émotion et la peur.

Peur de ne pas être à la hauteur, elle la fille du propriétaire d’une entreprise d’informatique et d’une professeure de natation. Peur de ce rôle de princesse qu’elle allait devoir endosser, après les joies de sa vie d’athlète. Peur de ce monde inconnu, de ce Rocher où tout le monde s’épie.

->Voir aussi - Caroline de Monaco : Humiliée par son époux !

Peur de ces Grimaldi, vieille famille génoise qui a traversé les siècles, en déjouant les complots et en repoussant ses ennemis. Une famille soudée, mais comme frappée par une terrible infortune : ceux qui y sont entrés par la porte nuptiale n’en sont jamais sortis indemnes !

Grace Kelly et Stefano Casiraghi sont tous deux morts dans des accidents. Daniel Ducruet, l’ancien époux de Stéphanie, s’est perdu dans les limbes, englué dans de tristes affaires après son divorce. Quant à Ernst-August de Hanovre, l’époux de Caroline, depuis qu’il vit séparé de la princesse, c’est un homme seul, meurtri et fragile.

->Voir aussi - Charlène de Monaco : Son escapade secrète

Épreuve

Bref, pas facile d’entrer dans ce clan ! Dès son arrivée à Monaco, Charlène l’a bien remarqué, expliquant l’an passé à Paris Match l’ampleur des difficultés auxquelles elle a été confrontée. « Mes premiers temps dans ce nouvel environnement ont été un véritable défi. Ma famille et mes amis me manquaient, autant que le mode de vie plus simple dans lequel j’avais été élevée. »

Elle ajoutait, sans nommer qui que ce soit, que certains lui avaient même alors déclaré la guerre : « Quelques-uns se sont montrés hostiles à mon égard, rejetant ainsi le choix du souverain. Cela l’a atteint et blessé autant que moi-même. Dans cette épreuve, nous avons tous les deux souffert. »

C’était il y a cinq ans, et il suffit de voir son regard perdu lorsqu’elle fixe les objectifs, de recenser ses absences pour comprendre que visiblement la situation ne s’est pas arrangée depuis. Au contraire ! À tel point qu’aujourd’hui, certains vont jusqu’à pointer du doigt les raisons de cette tristesse dont elle semble ne plus jamais se départir.

Dans la principauté, un conflit larvé ferait rage entre Charlène et Caroline ! Image éculée d’une guerre des belles-sœurs, mais qui semble hélas d’actualité sur le Rocher. (...)

Vous voulez en savoir plus ? Achetez la version numérique du magazine ! 0,99€ seulement

Christian Morales

À découvrir