France Dimanche > Actualités > Caterina Murino : Paralysée !

Actualités

Caterina Murino : Paralysée !

Publié le 5 octobre 2019

.photos:bestimage
© BESTIMAGE Caterina Murino

Lors du tournage d’un film italien, la ravissante comédienne, Caterina Murino a fait une terrible chute de cheval.

Vous avez été nombreux à succomber au charme explosif de cette ravissante Sarde qui a illuminé Le temps est assassin, la série en huit épisodes diffusée sur TF1 depuis le 29 août ! Aux côtés de Jenifer, Grégory Fitoussi et Mathilde Seigner, Caterina Murino crève littéralement le petit écran…

Cette magnifique comédienne, âgée aujourd’hui de 41 ans, est loin d’être une débutante puisqu’elle a déjà tourné dans 24 longs-métrages ainsi que de nombreux téléfilms en Italie, en Espagne ou en Allemagne. Il faut dire qu’en plus de sa plastique parfaite, Caterina possède une tête bien faite et parle trois langues : français, anglais et italien !

Remarquée par Christian Clavier qui lui propose de donner la réplique à Jean Reno dans L’enquête corse, sorti en 2004, l’actrice, aujourd’hui Montmartroise d’adoption, est ensuite choisie pour incarner une James Bond girl dans Casino Royale, avec Daniel Craig. Une chance qu’elle a bien failli ne jamais saisir : « Pour un film italien, j’avais dû monter à cheval, vient de confier Caterina à Paris Match. Mais un brusque départ au galop m’a été fatal. Impossible de bouger, je me sentais paralysée. »

Si vous avez pu voir ce film diffusé en salles en 2006, il ne vous aura pas échappé que la belle brune ensorcelle complètement l’agent 007 ! Une présence marquante qu’elle doit tout simplement à sa mère, véritable ange gardien qui, loin de s’effondrer devant l’état de sa fille, a accompli un petit miracle ! « Ma mère est venue me voir à l’hôpital, a encore raconté cette fervente catholique à nos confrères. Je lui ai dit : “Dommage, ce soir, j’avais le casting de James Bond.” Et elle m’a tout de suite lavée et habillée en jeans baskets. Je ressemblais à un robot. Mais j’y étais. »

Aujourd’hui, celle qui avoue : « C’était très dur de jouer les bimbos sans cervelle et d’être engagée juste pour mon physique », peut s’enorgueillir d’avoir tourné la page et d’être sélectionnée aussi pour son talent par les réalisateurs…

Si nous la reverrons très bientôt au cinéma dans Toute ressemblance, le premier film de Michel Denisot qui sortira en novembre prochain, l’ambassadrice de l’Amref (African Medical and Research Foudantion), importante ONG de santé publique en Afrique, incarnera prochainement Ingrid Betancourt au cinéma. Ce film sur l’ancienne otage des Farc, réalisé par la Vénézuélienne Betty Kaplan, était un projet très attendu depuis déjà six ans. Selon Caterina, il devrait enfin voir le jour…

Clara MARGAUX

À découvrir