France Dimanche > Actualités > Catherine Deneuve : Retour miracle !

Actualités

Catherine Deneuve : Retour miracle !

Publié le 21 juillet 2020

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Victime, il y a huit mois, d'un AVC sur le film “de son vivant”, Catherine Deneuve revient en pleine forme devant la caméra d'Emmanuelle Bercot.

Le 5 novembre dernier, l'ensemble du monde du cinéma ainsi que ses nombreux admirateurs étaient sous le choc : la grande Catherine Deneuve avait été victime d'un accident vasculaire cérébral (AVC) et était hospitalisée. Quelques semaines plus tard, alors que rien ne filtrait concernant son état de santé, plongeant tout le monde dans une angoisse extrême, elle avait pu quitter le centre hospitalier proche des Buttes-Chaumont où elle se rétablissait.


Les spécialistes de l'établissement avaient décidé, au vu de son état très encourageant, de l'envoyer dans un centre de rééducation afin qu'elle puisse reprendre au plus vite une vie normale. Et, au début du mois de décembre, la star, de retour chez elle, renouait avec son quotidien, aidée par sa fille Chiara sur laquelle elle sait qu'elle peut compter.

Une véritable résurrection saluée par tous ses voisins qui se réjouissaient de la retrouver toujours aussi élégante. Mais même s'ils ne pouvaient qu'être rassurés par cette renaissance, ses fans se demandaient si leur actrice fétiche allait être en mesure de jouer à nouveau. Ce qui ne coulait pas de source après un pépin de santé d'une gravité telle qu'il laisse souvent des séquelles au cerveau… Qu'ils se rassurent ! La courageuse Catherine, qui s'est accrochée pour retrouver toutes ses capacités mentales et physiques, a repris le tournage de De son vivant, d'Emmanuelle Bercot, au cours duquel était survenu son AVC.

Pour ce film où elle campe une mère confrontée au cancer de son fils – interprété par Benoît Magimel –, elle s'était investie sans compter jusqu'à ce que son corps dise stop. Heureusement, tout est aujourd'hui rentré dans l'ordre : la comédienne revient se glisser dans la peau de ce personnage d'une grande force. C'est la réalisatrice qui a annoncé l'heureuse nouvelle au Parisien. « Nous reprenons le 6 juillet pour six semaines. Catherine est de toutes les scènes », a déclaré la cinéaste qui dirige pour la troisième fois la star de 76 ans, avant de poursuivre : « Je n'aurais pas remplacé Catherine Deneuve… C'est une chance que cela soit arrivé alors que nous tournions dans un hôpital. »

En effet, par une étrange coïncidence, l'on peut presque dire que la malheureuse se trouvait au bon endroit quand ce terrible événement est arrivé, puisque la scène que jouait l'actrice à ce moment-là se déroulait à l'hôpital de Gonesse (Val-d'Oise). Après plusieurs prises au cours desquelles, comme à son habitude, elle avait donné le meilleur d'elle-même, la comédienne avait soudain éprouvé un très grand malaise. Alors que, sur place, l'équipe de garde établissait un premier diagnostic, son chauffeur et confident depuis de nombreuses années avait su réagir sur-le-champ en prévenant le médecin habituel de l'actrice. Sans attendre, l'éminent professeur l'avait alors fait transférer à la Fondation Adolphe-de-Rothschild, un hôpital parisien spécialisé en neurosciences. Le verdict était tombé : comme l'a confirmé Emmanuelle Bercot, la star avait bel et bien été victime d'un accident vasculaire « ischémique », donc très limité et réversible, et ses jours n'ont jamais été en danger.

Pour la réalisatrice qui a noué des liens très forts avec elle, la star française est une force de la nature : « J'ai toujours eu confiance dans le fait qu'elle allait très bien se remettre, qu'il lui fallait du temps. » En grande professionnelle, la « miraculée » s'est même imposée des répétitions « en amont » avec cette volonté de perfection qui ne la lâche jamais. « On relance complètement le film, avec des essais costumes, des lectures avec les acteurs », a précisé Emmanuelle Bercot. « Ça se passe très bien avec Catherine. Quand on la voit, impossible d'imaginer qu'il lui est arrivé quoi que ce soit. C'est un moment très émouvant pour elle », a-t-elle aussi confié avec admiration. Après huit mois à l'arrêt, l'éternelle Demoiselle de Rochefort revient, impériale. Puissiez-vous, chère Catherine, encore longtemps nous émerveiller sur grand écran…

Valérie EDMOND

À découvrir