France Dimanche > Actualités > Catherine Deneuve : Bouleversée par la mort de Tonie Marshall !

Actualités

Catherine Deneuve : Bouleversée par la mort de Tonie Marshall !

Publié le 31 mars 2020

.photos:bestimage

L'actrice de 76 ans est dévastée par la disparition de la réalisatrice qu'elle considérait comme une soeur de coeur...

Il y a des moments où tout semble s'effondrer autour de soi, comme si le monde n'avait plus de sens. Où la tragédie se montre partout, au point que l'on se retrouve en proie à de terribles angoisses et de profonds chagrins… C'est, hélas, ce que doit sûrement ressentir aujourd'hui la comédienne Catherine Deneuve.

Depuis quelque temps en effet, son univers est semé d'épreuves. Personne n'a oublié que, dans la nuit du 5 au 6 novembre dernier, alors qu'elle était en plein tournage du film De son vivant d'Emmanuelle Bercot, la légende du cinéma français s'était effondrée.


Immédiatement hospitalisée, l'actrice avait certainement accusé le choc, puisqu'on lui avait diagnostiqué un AVC, un accident vasculaire cérébral. Pour cette femme si pleine d'énergie, pour qui le cinéma est tellement important, être contrainte de renoncer à exercer son métier a dû être un véritable crève-cœur. Pour combien de temps la grande Catherine allait-elle être condamnée au repos forcé ?

Trois semaines plus tard, le comédien qui partage avec elle l'affiche de De son vivant, Benoît Magimel, avait donné des nouvelles qui se voulaient rassurantes : « Elle va bien et on devrait se retrouver normalement en début d'année », avait-il expliqué sur les ondes de RTL. Il avait même ajouté : « On a des nouvelles excellentes, je pense qu'elle a besoin de repos, c'est normal c'est une femme qui vit à 100 à l'heure. » Les proches de l'actrice expliquaient de concert que Catherine avait été victime « d'un accident vasculaire ischémique très limité donc réversible ».

Mais, en janvier, l'actrice n'avait toujours pas repris le chemin du tournage. Ainsi que le confirmait Le Parisien le 8 janvier, l'équipe du film allait devoir patienter jusqu'au mois d'avril, et peut-être même jusqu'à l'été, pour redémarrer le travail, afin que l'actrice principale puisse continuer de se reposer. Sans parler du coronavirus qui annule ou retarde tous les tournages…

C'est donc affaiblie, mais sur le chemin de la guérison, que Catherine avait pu regagner son domicile parisien, dans le doux quartier de Saint-Sulpice. Peu à peu, elle a recouvré des forces et retrouvé une joie de vivre. Des traits de caractère qu'elle doit en partie à sa maman, Renée, aujourd'hui âgée de 108 ans !

Peu à peu aussi, elle s'était remise à sortir, à fréquenter ses bistrots préférés. C'était, bien sûr, quelques jours avant la fermeture de tous les restaurants ! Le 12 mars dernier, elle avait trouvé la force d'aller déjeuner non loin de chez elle, dans un restaurant servant de la cuisine italienne, si réconfortante. Mais alors que l'actrice profitait de ce moment de détente, son portable a sonné.

C'est en toute confiance qu'elle a répondu, à mille lieues de se douter de l'épouvantable nouvelle qu'elle allait apprendre. Et soudain, en écoutant son correspondant prononcer des mots terribles, son beau visage s'est figé, puis crispé. Le regard terrifié, empli d'une grande incompréhension, elle n'a pu empêcher ses yeux de verser des larmes… Les larmes d'une émotion impossible à retenir puisque, à cet instant, elle venait d'apprendre la mort, terrible, insupportable, de sa très grande amie, la réalisatrice et comédienne Tonie Marshall.

Avec elle, Catherine avait tissé des liens très forts. Il faut dire que toutes deux avaient en commun cet amour de la liberté et cette intelligence fine, un humour ravageur aussi, que possèdent celles qui décident de leur vie et n'en font qu'à leur tête. Quel qu'en soit le prix à payer. Tonie était la seule femme à avoir obtenu le César de la meilleure réalisation, en 2000, pour le film Vénus beauté (institut), sorti l'année précédente ! Et depuis qu'elle avait fait tourner Deneuve, en 2002, dans Au plus près du paradis, au côté de William Hurt, dans une magnifique histoire d'amour, les liens que les deux femmes entretenaient n'avaient fait que se renforcer encore. En vérité, leur proximité était telle que beaucoup pensaient que Tonie avait, d'une certaine façon, pris doucement la place qu'avait, dans sa jeunesse, tenue la sœur de Catherine Deneuve, la trop tôt disparue Françoise Dorléac. Lorsque celle-ci avait tragiquement trouvé la mort en juin 1967, à l'âge de 25 ans, le cœur de sa sœur avait failli s'arrêter de battre tant elle était affectée. Avec Tony, l'héroïne de Belle de jour avait peut-être retrouvé un peu de cette complicité qui lui réchauffait l'âme.

Mais aujourd'hui, à nouveau, le destin lui a arraché cette amitié qui comptait tant. Tonie s'en est allée, des suites d'une longue maladie, à 68 ans seulement. Plus jamais Catherine ne pourra partager avec elle les joies, les peines et les rires de son existence. Brisée par cette disparition tragique, l'actrice va devoir une fois de plus mobiliser toutes ses forces pour faire face à cette nouvelle épreuve. Sans doute a-t-elle aussi beaucoup pensé à la maman de Tonie, la formidable comédienne Micheline Presle, âgée de 97 ans, qui connaît aujourd'hui la douleur de voir disparaître sa fille unique (lire p. suivantes). Ce qui est certain, c'est qu'il faudra du temps à Catherine Deneuve, et encore du courage, pour surmonter les douleurs et les coups durs de cette période qui ne semble vouloir épargner personne…

Laurence PARIS

À découvrir