France Dimanche > Actualités > Catherine Deneuve : Sa maman, son modèle !

Actualités

Catherine Deneuve : Sa maman, son modèle !

Publié le 20 octobre 2019

.photos:bestimage
© BESTIMAGE Catherine Deneuve

Catherine Deneuve, actuellement à l’affiche de “Fête de famille”, reconnaît tout devoir à sa mère, aujourd’hui âgée de 108 ans…

Dans le nouveau long-métrage de Cédric Kahn, Fête de famille, elle incarne une matriarche qui convie ses enfants et ses petits-enfants à venir fêter son anniversaire. Ce personnage de mère à la fois forte et dépassée par le comportement de sa marmaille, Catherine Deneuve le campe à merveille… L’actrice se serait-elle inspirée de la sienne pour se glisser dans la peau d’Andréa, son personnage ? C’est bien possible…

En tout cas, si comme nombre de comédiens, la star fouille ses rôles à la scène en piochant dans le tempérament de ses proches, à la ville, cette boulimique de travail sait de qui elle tient et d’où elle tire sa formidable énergie ! « Des gènes de ma mère », vient en effet de confier la star. Et l’élégante Catherine de nous révéler que cette femme modèle est toujours de ce monde et, mieux encore, qu’elle garde toujours bon pied bon œil ! « Elle s’appelle Renée, avait raconté la présidente du 45e Festival du cinéma américain de Deauville qui s’est déroulé jusqu’au 15 septembre. Elle aura 108 ans dans dix jours [elle les a eus le 10 septembre, ndlr]. Elle est dans une maison depuis deux ou trois ans. En même temps, c’est assez angoissant. Cela paraît quand même très loin dans la vie. Je suis d’autant plus étonnée de sa longévité qu’elle n’est pas malade. »


Cette maman à la résistance exceptionnelle est aussi dotée d’une force de caractère incroyable… L’ancienne jeune première du théâtre de l’Odéon, reconvertie dans la postsynchronisation – elle a été la voix française d’Olivia de Havilland et de Judy Garland ! –, femme de Maurice Dorléac, qui fut directeur du doublage à la Paramount Pictures, a en effet vécu la pire épreuve qu’une mère puisse affronter ! Vous ne l’avez certainement pas oublié, le 26 juin 1967, la sœur aînée de Catherine Deneuve disparaissait dans des circonstances épouvantables… Au printemps de cette année-là, alors qu’elle vient de terminer Un cerveau d’un million de dollars de Ken Russell, Françoise Dorléac vient chercher un repos bien mérité à Saint-Tropez. Elle rejoint sa sœur cadette à l’épi-Plage, à Ramatuelle. Mais Catherine est appelée à Paris pour discuter d’un prochain tournage. Demeurée seule, Françoise s’ennuie et décide de rentrer à Paris. Ce funeste lundi de juin, elle réserve une place sur un vol du soir au départ de Nice.

L’enfant terrible de la famille, souvent distraite, toujours occupée à mille choses, n’a pas vu le temps passer et s’aperçoit soudain qu’elle est en retard. Bien décidée à ne pas manquer son avion, elle se précipite dans sa R10 de location et file vers Nice. Elle roule trop vite sur la chaussée détrempée par l’orage. En doublant une voiture, elle se rabat brutalement, dérape et va percuter un poteau électrique. Prisonnière de la carcasse qui a pris feu, elle va périr d’une mort affreuse, brûlée vive.

Après la mort de sa sœur, Catherine Deneuve va se consacrer de toute son âme à son métier, afin de panser cette blessure. Elle écrira le livre Elle s’appelait Françoise, en collaboration avec Patrick Modiano, publié en 1996 chez Canal + éditions dans lequel elle révélera : « Très longtemps, je me suis sentie comme un zombie. Je n’ai pas arrêté de travailler, j’ai tourné des films, c’est vrai, mais ce sont des souvenirs assez flous, je n’étais pas du tout en état d’analyser les raisons pour lesquelles je faisais les choses, j’étais anesthésiée. »Si l’on peut aisément comprendre le chagrin immense qu’a provoqué chez la star la mort atroce de sa grande sœur, difficile d’imaginer l’indicible douleur qu’a ressentie celle qui lui avait donné la vie. Nul doute qu’une force de titan lui a été nécessaire pour ne pas sombrer après un tel drame ! Celle qui a donné son nom de jeune fille, Deneuve, à la grande vedette de la famille, a-t-elle probablement puisé dans l’amour et l’affection de ses autres enfants, Danielle, née de son union avec le comédien Aimé Clariond, Catherine et Sylvie, le soutien nécessaire pour supporter cette tragédie et continuer à rester debout. à moins que ce ne soit Renée, elle-même, qui ait aidé sa progéniture à surmonter cette épreuve…

Au tout début de la carrière de l’ex-égérie du parfum Chanel N°5, les critiques avaient salué sa performance dans L’homme à femmes, de Jacques-Gérard Cornu, avec Mel Ferrer, écrivant à propos de l’actrice : « La révélation du film, c’est une petite personne exquise qui s’appelle Catherine Deneuve. » Cette « petite personne exquise » a depuis lors bien grandi, et résume aujourd’hui, et, à 75 ans, le formidable don que sa chère maman lui a légué : « L’élan. L’élan vital »… 

Et en bonus, elle lui a peut-être transmis son extraordinaire longévité… C’est en tout cas ce qu’on lui souhaite !

Clara MARGAUX

À découvrir