France Dimanche > Actualités > Catherine Deneuve : Sa tentative de suicide !

Actualités

Catherine Deneuve : Sa tentative de suicide !

Publié le 29 octobre 2004

Dans une biographie à paraître aux Presses de la Cité, Alexandre Fache fait une douloureuse révélation sur Catherine Deneuve.

Elle est la star incontestée du cinéma français. D'une beauté à couper le souffle, Catherine Deneuve incarne depuis quarante ans le talent à l'état pur. Non, décidément, le temps semble n'avoir aucune prise sur son assurance rayonnante.

Pourtant, sous cette beauté que certains qualifient de lisse, se cachent des zones d'ombres et parfois même des drames. C'est ce que vient de dévoiler une biographie à paraître aux Presses de la Cité. L'auteur, Alexandre Fache, y fait une douloureuse révélation : Catherine Deneuve aurait fait une tentative de suicide !

Difficile de concevoir que cette femme, dotée d'une formidable maîtrise de soi et armée de ce courage sans faille qui a guidé son destin hors du commun, se soit ainsi laissée sombrer dans le désespoir le plus total. Elle à qui la vie a tellement donné, elle si aimée, si entourée...

->Voir aussi - Catherine Deneuve : Hantée par le fantôme de sa sœur

Comment Catherine Deneuve aurait-t-elle pu se laisser conduire à prendre la plus radicale des décisions : mettre fin à ses jours ? Se poser cette question, c'est oublier que, derrière la perfection glaciale de son physique, couve le feu de la passion, celui qui attise des flammes destructrices.

La seule vraie ambition de cette femme au caractère entier a toujours été l'amour, domaine dans lequel elle s'est toujours montrée d'une parfaite détermination.

Une opiniâtreté à laquelle ses parents, Renée et Maurice Dorléac, ont été les premiers à se trouver confrontés. Catherine n'a que 16 ans, comme le raconte Alexandre Fache, lorsqu'elle croise pour la première fois à l'Epi-Club, une boîte de nuit de Montparnasse, Roger Vadim.

En ce soir de la fin septembre 1960, c'est le coup de foudre entre la jeune fille de bonne famille et le célèbre libertin qui affiche le double de son âge. Amant de Brigitte Bardot, marié à Annette Stroyberg, sa réputation de séducteur n'est plus à faire...

Si la toute jeune fille qu'est Catherine est séduite par l'homme, le parfum d'aventure et de scandale qu'il dégage l'attire autant qu'il l'effraye.Pourtant, quand Roger Vadim lui propose de la revoir, elle n'hésite pas une seconde. Une histoire est née au grand dam des parents de la jeune fille!

«Plusieurs fois, M. Dorléac enferma Catherine dans sa chambre de peur qu'elle ne s'échappât au milieu de la nuit pour me retrouver », écrira Vadim des années plus tard.

Cependant, selon Alexandre Fache le choix de Catherine est fait : c'est avec le sulfureux cinéaste qu'elle veut vivre ! En janvier 1961, elle brave déjà l'autorité parentale en suivant l'homme qu'elle aime sur le tournage de La bride sur le cou.

De retour de cette escapade amoureuse, la jeune actrice a franchi un pas décisif : elle veut désormais partager le quotidien de Roger et décide donc d'emménager avec lui.

Or monsieur et madame Dorléac ne l'entendent pas de cette oreille-là. Ils refusent tout net de voir celle qui n'est encore qu'une adolescente quitter le domicile familial. Un rapport de force s'engage alors entre Catherine et ses parents.

Sûre de ses sentiments pour Vadim, Catherine Deneuve se montre inflexible et résiste aux menaces ainsi qu'aux tentatives de chantage.

Folle de lui

«Elle était folle de lui au début. Nous avons tout fait pour l'empêcher de le voir, a confié un jour son père, Maurice Dorléac, raconte l'auteur. Nous l'avons avertie du danger de tomber amoureuse d'un homme divorcé déjà deux fois. Elle n'a rien voulu entendre. Cela a été un drame.» Catherine, devant l'obstination et l'incompréhension de ses parents, sent ses dernières défenses se fissurer. En lui ôtant la possibilité de vivre son amour fou pour Roger, c'est de son désir de vivre tout simplement qu'on la prive.

«Elle était au bord de la dépression nerveuse et elle a tenté de mettre fin à ses jours», a confié son père, comme le révèle cette biographie. Une tentative qui, si elle a échoué in extremis, prouve à quel point ce premier amour est pur et violent!

Et, devant les proportions dramatiques que prend cette idylle, les Dorléac n'ont d'autre choix que de capituler. Pouvaient ils laisser leur fille s'ôter la vie par désespoir amoureux ?

Incompatibles

Mais les parents regretteront très vite d'avoir ainsi cédé à leur fille. Car, si l'amour fou de Catherine et Roger sera couronné par la naissance de Christian, en juin 1963, cette même année signera aussi le début des dissensions entre eux. Elle qui réavouait dans Jours de France :

«L'ambition et l'amour ? Incompatibles. En tout cas je ne suis pas assez forte pour m'attaquer aux deux. J'ai choisi», ne savait pas ô combien cette phrase se vérifierait par la suite. Car, à mesure que la carrière de Catherine Deneuve se dessine, sa vie privée, elle, se détériore.

La rupture devient vite inéluctable. Quel échec pour la belle comédienne de voir ainsi son grand amour dépérir! La star n'a cependant pas perdu complètement toutes ses illusions.

Car, quelques années plus tard, quand son regard croise celui du photographe britannique David Bailey, Catherine Deneuve, subjuguée, va lui dire «oui», le 18 juin 1965. Certes, leur vie à deux sera plus courte que prévue, mais cette union lui aura au moins permis de cicatriser cette blessure d'un amour si passionnel qu'il avait bien failli lui coûter la vie.

Anna Hadrien

À découvrir