France Dimanche > Actualités > Catherine Deneuve : Trahie par son ex !

Actualités

Catherine Deneuve : Trahie par son ex !

Publié le 13 février 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

La comédienne Catherine Deneuve vient de subir une humiliation d'autant plus douloureuse qu'elle vient d'un homme qu'elle a follement aimé.

Elle a toujours farouchement gardé le secret sur ses amours, ses amis et sa famille… Discrète, pudique et d'une élégance morale sans pareille, Catherine Deneuve cache ses plus amères déceptions, et enfouit au plus profond ses malheurs. Mais surtout, l'icône du cinéma français garde pour tous ceux qui ont traversé sa vie, tels Roger Vadim ou Marcello Mastroianni, une tendresse infinie !


Or cette attitude admirable ne semble pas partagée par tous, loin de là… En effet, on apprend que le seul homme qui lui ait passé la bague au doigt n'a pas hésité à révéler certains détails de leur vécu commun, allant jusqu'à se moquer d'elle ! Pour la comédienne de 76 ans, qui sort d'une période difficile, marquée par un AVC ischémique en novembre 2019, durant le tournage du film d'Emmanuelle Bercot De son vivant, il s'agit sans nul doute d'une odieuse trahison…

C'est le photographe David Bailey qui s'en prend aujourd'hui à notre Belle de jour. La star des clichés de mode dans les années 60 et 70 a publié en octobre dernier en Angleterre Look Again, son autobiographie, en collaboration avec le journaliste James Fox, qui a également recueilli les confidences des témoins de l'époque. Et ce que balance dans ses mémoires ce pro de l'objectif, âgé maintenant de 83 ans, sur Catherine Deneuve, est effarant !

Mais commençons par revenir sur ces années folles où la jolie blonde était déjà une icône du grand écran et où elle s'entichait de ce charismatique artiste à l'œil aiguisé que les plus sublimes top models d'alors s'arrachaient ! Un homme au sujet duquel elle confiait dans le magazine Un jour, en 1971, c'est-à-dire quatre ans après leur séparation : « David Bailey, j'ai vraiment eu le coup de foudre pour lui. On s'est mariés en moins de quinze jours. J'avais vu des photos qu'il avait faites et que je trouvais extraordinaires. Aussi, quand on m'a demandé de poser pour un magazine américain en me laissant le choix du photographe, j'ai demandé que ce soit lui… »

Ce magazine s'appelait Playboy, et les clichés de la ravissante comédienne se devaient donc d'être torrides ! « Je me demande encore comment je me suis laissé convaincre de faire ça ! expliquait-elle aussi. C'est peut-être la seule chose que je regrette dans toute ma vie. […] Donc, ce garçon qui est devenu mon mari, j'étais presque nue la première fois qu'il a posé les yeux sur moi… »

Une rencontre pour le moins originale qui n'a pas tardé à rapprocher les deux idoles, bien que ni l'un ni l'autre n'aient alors apparemment compris les raisons de leur irrésistible attirance ! De son côté, Catherine Deneuve la retraçait avec une infinie bienveillance en 1976 dans Le Soir illustré : « Je suis incapable d'expliquer ce qui m'a pris lorsque j'ai épousé, à Londres en 1965, le photographe David Bailey. Je n'ai pas tardé, il est vrai, à demander le divorce. Mais ce mariage, pourquoi ? Ce ne fut pas un “gag”, comme je l'ai entendu dire : j'y avais consenti et, par conséquent, bien réfléchi, d'abord. Ce ne fut, peut-être qu'un élan, une impulsion, ou encore autre chose que j'ignore… »

Si l'on sent dans les propos de la jeune actrice d'alors, une immense affection pour cet époux fugace, que dire de ceux du photographe dans sa récente autobiographie à l'égard de sa dulcinée d'antan ? Lui qui se souvient lui avoir été présenté à Londres par le réalisateur Roman Polanski avant cette fameuse séance photo, déclare en effet qu'elle ne lui plaisait guère car elle était « trop petite et trop grosse » ! Et ce goujat d'ajouter : « Moi je n'aime que les Giacometti, mais elle avait de beaux seins ». Charmant !

Pour lui, le coup de foudre a eu lieu lors de cette fameuse rencontre dans son studio, pendant le shooting érotique pour le magazine au célèbre petit lapin. Il aurait « flashé » sur sa joie de vivre, et non, comme vous l'auriez cru, sur son physique ! « C'est la seule Française marrante que je connaisse », écrit-il encore dans Look Again. Quant à l'actrice, interrogée par James Fox dans l'ouvrage de son ex, ses souvenirs sont plus romantiques : « Son regard était unique et il était si mince que je rentrais dans ses jeans ».

C'est en fait à la suite d'un pari passé avec un ami que le photographe se décidera à demander sa main à la jeune Catherine, et pour ce faire, il la rejoint en Normandie où elle se trouve pour un tournage. Pari gagné facilement puisque la jolie blonde accepte après dix minutes de prononcer le fatidique mot de trois lettres : « oui » !

Entourés de leurs deux témoins, Françoise Dorléac et de Mick Jagger, les deux tourtereaux convoleront en justes noces. Ce mariage éclair ne durera en fait que deux ans, malgré un divorce prononcé cinq ans plus tard, en 1972. Dans ses mémoires, Bailey affirme que la fin de sa belle histoire avec Deneuve est due à sa phobie des soixante perroquets qui vivaient en liberté dans leur maison londonienne, mais aussi qu'elle lui en voulait de n'avoir pas appris le français. On peine à le croire…

Pour l'héroïne du Dernier Métro, c'est plutôt la solitude qui a eu raison de leur amour, David étant souvent absent du fait de ses nombreux shootings. En outre, en 1967, année de leur séparation, Françoise Dorléac perdait la vie, à l'âge de 25 ans, dans un terrible accident de voiture. Une épreuve épouvantable pour Catherine Deneuve qui ne se remettrait jamais de la disparition de sa grande sœur et se noierait dès lors dans le travail…

Clara MARGAUX

À découvrir